Amadou Ba, premier ministre, ministre des sports : «Le Sénégal doit revenir sur le podium et remporter l’Afrobasket féminin 2023»

0
836

Le discours de Amadou Bâ est sans équivoque. «Le Sénégal doit revenir sur le podium et remporter l’Afrobasket féminin 2023», a déclaré le Premier ministre, ministre des Sports lors de la traditionnelle remise drapeau aux Lionnes hier, lundi 17 juillet, en partance pour l’Afrobasket feminine prevue du 28 juillet au 6 juillet à Kigali au Rwanda.    

 «C’est avec un immense espoir, beaucoup d’enthousiasme et une grande fierté, que je m’en vais vous remettre, tout à l’heure, au nom du Président de la République, M. Macky Sall, le drapeau national, symbole de notre souveraineté, dans le cadre de votre participation à l’Afro Basket Féminin, prévu du 28 juillet au 05 août 2023 à Kigali, au Rwanda», a d’emblée déclaré le Chef du Gouvernement dans une salle de Primature remplie comme un œil, devant des Lionnes toutes de blanc vêtues.

Et d’enchainer, «le Sénégal doit revenir sur le podium et remporter l’Afro Basket Féminin 2023.  Continuons, donc, à faire preuve de rigueur, de discipline et de force de caractère pour effacer la période infructueuse qui nous sépare de 2015, année de notre dernier sacre».

Pour y arriver le Chef du gouvernemet invoque «nos valeurs cardinales de «Jom», de «Fitt», de «foula ak fayda» qui selon lui, «doivent s’exprimer à Kigali». «Tous ensemble, c’est connu, nous faisons une entière confiance à vos entraineurs, Moustapha Gaye et son équipe, qui sont pétris de compétences et d’expérience. Mais, nous avons, surtout, une confiance absolue en vos talents et votre détermination».

C’est à cet effet, le Premier ministre a demandé aux Lionnes de s’inspirer de valeureuses devancières des Lionnes, notamment Mame Maty Mbengue, Rokheya Pouye Aya, Khady Diop, Mborika Fall,  Kankou Coulibaly, etc. «Faites bloc comme un seul homme, de sorte qu’aucune fissure ne se dessine dans nos rangs.  Kigali 2023 doit être l’occasion et le moment de donner au Basket sénégalais un nouveau souffle pour en refaire, comme par le passé, une de nos disciplines phares et parmi les mieux exportables de notre politique sportive» a-t-il dit.

«Fair-play, sportivité»

Et d’ajouter, «le Rwanda, un pays avec lequel le Sénégal entretient d’étroites relations d’amitié et de fraternité, à l’image des relations d’affection, de respect et d’estime réciproques entre les Présidents Paul Kgamé et Macky Sall.

C’est pourquoi, comme presque partout dans le monde, vous y trouverez des compatriotes qui ne ménageront aucun effort pour vous accueillir et vous accompagner, sans retenue, dans le fair-play, la sportivité, et bien évidemment, le respect scrupuleux de l’adversaire et des règles du jeu. Donc, vous ne serez pas seuls».

«Toutefois, s’est empressé de préciser Amadou Bâ, ne nous y trompons pas, cette compétition sera très rude. Et cela, dès les matchs de poules qui vous opposeront, dans un même groupe, à des sélections coriaces (le Mali et l’Ouganda) qui se sont bien préparées, et qui mettront tous les atouts de leur côté pour une qualification au second tour». «Mais, je suis convaincu, connaissant vos encadreurs et vos dirigeants, que vous mettrez tout en œuvre pour aller le plus loin possible dans cette compétition et la remporter, quelle que soit, par ailleurs, l’adversité d’en face».

 «L’Afrobasket féminin, vous l’avez remporté onze (11) fois.

On peut donc dire, sur cette base et de façon péremptoire, que vous en avez l’expérience, et que vous en maitrisez les tenants, les aboutissants et autres subtilités et paramètres techniques. Vos entraineurs et beaucoup parmi vous connaissent suffisamment cette compétition, pour avoir participé à plusieurs campagnes similaires», a rappelé le Premier ministre qui assure l’intérim du ministre des Sports.

«Cependant, dit-il, malgré ces atouts qui sont indéniables et incontestables, le Sénégal peine à reconquérir ce trophée, et cela depuis 2015. Je considère, pour ma part, que cette situation n’est pas due à un déficit de travail ou un manque de motivation. En vérité, se maintenir au sommet, aussi longtemps que nous l’avons fait, n’est pas chose facile. Il y a aussi que nos adversaires ont appris de nous et se sont bien préparés en conséquence.  Et inversement, nous devons pouvoir tirer tous les enseignements de cette situation pour renforcer nos stratégies de lutte pour la victoire finale. C’est la loi du sport».

Le panel de l’ANPS salué

«Dans ce cadre, je voudrais saluer, ici, la tenue du Panel de l’Association Nationale de la Presse Sportive sur la problématique de «la reconquête du titre continental chez les dames». Et je tiens à féliciter, très chaleureusement, le Président Abdoulaye Thiam et l’ensemble de ses pairs, pour cette belle et opportune initiative», a déclaré le Chef du Gouvernement. Et d’ajouter, «bien évidemment, je partage, avec vous, Monsieur le Président, l’essentiel des conclusions et recommandations issues de cette grande réflexion».

«Cependant, indique-t-il, aussi pertinentes soient elles, ma conviction est qu’elles ne produiront leur plein effet sans une mobilisation d’égale ampleur pour l’amélioration sensible de l’écosystème et de l’environnement social du Basket-Ball sénégalais».

Appel à la quiétude et à la sérénité

«La discipline a besoin, aujourd’hui, de quiétude, de sérénité et d’équilibre. Elle a besoin, non d’une division qui ne ferait qu’accentuer ses faiblesses et ses vulnérabilités, mais bien d’une mutualisation de ses forces et de ses compétences pour faire face à ses engagements et assumer ses responsabilités», a aussi souligné Amadou Bâ.

«Les basketteurs, toutes tendances confondues, et l’Etat, responsable en premier et en dernier ressort du service public du sport, en sont pleinement conscients. C’est pourquoi, je demande à la nouvelle équipe fédérale, à vous Monsieur le Président, Me Babacar Ndiaye, aux membres du bureau fédéral et du comité directeur, je vous demande de dérouler  un management inclusif, capable de produire de fortes synergies pour une meilleure adresse des impératifs du Basket-Ball sénégalais» a appelé M. Bâ.

Omar DIAW

Leave a reply