Amnistie des faits ayant lieu entre février 2021 et février 2024 : la majorité approuve et légitime l’amnistie

0
232

Pendant que des opposants ont fustigé la loi d’amnistie,  des députés de la majorité, ont trouvé salutaire le texte. Ibrahima Baba Sall est l’un d’eux.  Abdoulaye Wilane appelle à l’éloignement des considérations personnelles. Pour lui, il ne s’agit pas de Macky Sall ou d’un quelconque leader politique, mais de l’intérêt national. Farba Ngom loue le sens du pardon du président de la République Macky Sall. Adji Mbergane Kanouté parle d’une journée historique et d’une loi salutaire tout en estimant que l’amnistie est incontournable dans tous les processus de paix. Moussa Diakhaté de Bokk Guiss Guiss trouve lui aussi que le pardon est nécessaire pour la réconciliation nationale. Selon Abdou Mbow, la Nation a besoin de se réconcilier avec elle-même, et la décision de Macky Sall se situe dans ce sillage. Le président du groupe parlementaire Liberté et démocratie, Mamadou Lamine Thiam pense que ceux qui s’opposent à la loi manque d’empathie envers les prisonniers politiques. Il trouve qu’il est temps que la classe politique et la société civile se mobilisent pour cultiver le pardon.

Fatou NDIAYE

Leave a reply