Après leur victoire contre la Guinée équatoriale (3-1) : Les Lions confiants pour le suite de la compétition

0
478

Sadio Mané : « Je me sens comme un Lion« 


« On est contents d’être en demi-finales. On va jouer le Burkina qu’on connait bien. On va bien préparer cette rencontre. Il ne faut pas se voiler la face. On veut aller en finale et ce sera une erreur si le Sénégal n’y arrive pas. On sait là où on veut aller. On continue le travail et on va aller jusqu’au bout. On n’a eu pas mal de soucis au début de la CAN. On a récupéré tout le monde. L’équipe monte en puissance. Je me sens comme un Lion ».

Saliou Ciss : « On est sur une bonne dynamique »

« Nous avons montré que le Sénégal est une grande équipe. Cela n’a pas été facile mais on a pu tirer notre épingle du jeu. On est sur une bonne dynamique. On a essayé d’atteindre aujourd’hui l’objectif qui était de se qualifier en demi-finales. Il ne fallait pas baisser la tête, croire en nous et nos capacités. On a été fort mentalement et cela a été important. On sait que ça était compliqué durant le premier tour sur le plan offensif. On a mis trois buts contre la Guinée équatoriale et c’est une bonne chose. Ismaïla Sarr a montré qu’il est revenu en forme. On va bien préparer le match contre le Burkina ».

Alioune Badara Faty : « Je vais continuer à apprendre »

« C’était un match plaisant et on croyait qu’on allait gagner. Je pense que le contenu du match est acceptable. On gagne 3-1 et on passe en demi-finale. Je suis content de faire partie de ce groupe. J’apprends beaucoup des gardiens surtout Edouard Mendy, Alfred Gomis et Seny Dieng. J’évolue au Sénégal certes, mais on est aussi dans un cadre professionnel. Et on voit la même chose en sélection nationale. Je vais continuer à apprendre ».

Ismaïla Sarr: « On va continuer le travail.« 

« On forme une équipe. On est 28 joueurs et tout le monde est concerné. On essaie d’apporter notre pierre à l’édifice. C’est ce que j’ai essayé de faire contre la Guinée équatoriale. Cela faisait longtemps que je n’ai pas joué mais les gars m’ont bien aidé à me réintégrer. J’ai continué à travailler. Je ne m’occupais pas de cette affaire entre le club (Watford) et la Fédération. On va continuer le travail. On est là pour le pays.

Cheikhou Kouyaté : « On monte en puissance. »

« On rend grâce à Dieu de nous avoir permis de remporter ce match. L’équipe de la Guinée équatoriale n’avait rien à perdre. Alors que le Sénégal jouait gros dans ce match. On a bien commencé le match en dominant la 1ère mi-temps. En seconde période, il y a eu un petit relâchement et on a pris le but. Mais l’équipe a bien réagi et on est allé chercher cette qualification. Alfred Gomis et Joseph Lopy me disaient que j’allais marquer le but. Je suis content car c’est la victoire d’un collectif.

On n’a pas eu une bonne préparation pour la 1ère fois. Il nous fallait du temps pour retrouver nos marques et mettre en place un collectif. On monte en puissance. Le brassard n’est pas important. Je ne l’ai plus mais c’est l’amour du maillot qui est plus important. Je me donne à fond sur le terrain. Les gens disent que je suis le capitaine du peuple. Je ne revendique pas.

Kalidou Koulibaly : « J’avais aussi peur que cela perturbe l’équipe, mais on a été fort mentalement »


« C’est bon pour le groupe et le Sénégal. Dans cette équipe, il y a plusieurs joueurs qui disputent leur première CAN. Ils méritent d’être en demi-finales autant pour le peuple sénégalais. Il y a beaucoup de critiques sur nous. Beaucoup ne nous voyaient pas en demi-finales. Maintenant, on est dans le carré d’as et on va bien préparer le prochain match.

Ça nous embête de prendre ce but. J’avais aussi peur que cela perturbe l’équipe, mais on a été fort mentalement. On a montré beaucoup de caractères et on a joué comme des frères. Le peuple est fier de nous. Tous les joueurs sont importants dans cette équipe. Ismaïla faisait son retour et ça était très positif. Le but de Cheikhou est aussi important. Le Sénégal, ce n’est pas 11 joueurs mais un groupe de 28 interchangeables. C’est comme ça que je veux voir mon Sénégal. Le Burkina va être un match difficile. On les a croisés pour les qualifications de la Coupe du monde. Ce sera une rencontre difficile mais on va bien les étudier. On va se reposer et bien préparer cette affiche ».

Boulaye Dia : « On a retrouvé notre efficacité contrairement aux précédentes sorties »

« Le but pris à l’entame de la seconde période ne nous a pas fait douter. On a continué à jouer. Les entrées de Cheikhou Kouyaté, Bamba Dieng et Ismaïla Sarr ont changé la donne. On a pu mettre deux buts et se qualifier. Cela fait du bien pour tout le monde. On a retrouvé notre efficacité contrairement aux précédentes sorties (1er tour, 1 seul but marqué). Le Burkina est une bonne équipe. On va se préparer et rester concentrés sur la fin du tournoi. La réussite de l’équipe est plus importante. Je suis un attaquant et j’aime marquer. Si je ne marque pas et qu’on gagner, c’est encore mieux. Le collectif est au-dessus de tout. Je ne suis pas frustré mais je suis exigeant envers moi-même. Je sais que ça viendra au fil des matchs.

Recueillis par nos Envoyés spéciaux au Cameroun A. THIAM et O. DIAW

Comments are closed.