« Ce n’est pas possible d’avoir un approvisionnement correcte en eau pendant le Magal », Serigne Mbaye Thiam

0
301

«C’est une question que je ne snobe pas. Je l’ai dit aux autorités religieuses, une ville où, à l’intervalle d’une semaine, deux jours, ou trois, la population est multipliée par 100 ou 1000, dire que les gens auront le même confort en ce qui concerne l’alimentation en eau, comme en temps normal, ce n’est pas possible», a répondu le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye, interpellé par le président du Groupe Liberté et Démocratie, Serigne Cheikh Mbacké. 

Il dit, toutefois, que des efforts sont faits par les autorités. Mais la configuration du réseau hydraulique de la ville n’aide pas. 

«Chaque année, nous renforçons la disponibilité de l’eau par des forages, par la restructuration du réseau. Mais il y a un réseau qui pose problème. Il n’est pas géré de façon professionnelle. Par exemple, le réseau sur la voie publique est occupé de façon à ce qu’il n’est pas possible d’y faire des interventions, en cas de problème».  

Régler le problème de l’approvisionnement en eau à Touba nécessité une action d’envergure, selon Serigne Mbaye Thiam. «Il faut une solution structurelle, pour Touba, qui permet d’avoir un modèle économique et financier viable. C’est une question à étudier en toute responsabilité».

Fatou NDIAYE

Comments are closed.