Centrafrique : un Casque bleu de la Minusca tué dans une explosion

0
474

Un Casque bleu camerounais de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation en République centrafricaine (Minusca) a été tué et cinq autres blessés, dont deux graves, dans une explosion survenue lundi dans le nord-ouest du pays, a annoncé l’organisation onusienne, mardi, dans un communiqué.

Le Casque bleu a été tué par un engin explosif dans la préfecture de l’Ouham-Pendé, au nord-ouest de la ville Paoua, « une région depuis longtemps en proie à des conflits et à l’instabilité », selon la presse locale.

« Certains analystes pointent du doigt les groupes armés opérant dans la région, accusant leur désir de perturber les efforts de stabilisation de la RCA. D’autres insistent sur les mercenaires du groupe Wagner, opérant également dans cette région, et qui, généralement, utilisent les mines pour débusquer les groupes armés », a rapporté le site « corbeaunews » (indépendant).

Suite à cet incident, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a condamné cette attaque, rappelant « que les attaques visant les soldats de la paix des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international ».

Bangui n’a pas réagi dans l’immédiat.

Pour rappel, la Minusca déploie ses troupes en Centrafrique depuis avril 2014, avec un effectif de plus de 17 000 hommes, dont la principale mission est de protéger les civils, le pays étant secoué par des violences cycliques entre groupes armés.

Leave a reply