Déthié Fall indexe Saliou Sarr et la DGE d’avoir falsifié de la liste de YAW département de Dakar

0
632

Les langues ne cessent de se délier concernant la liste non paritaire déposée par la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) au niveau du département de Dakar. Le mandataire de ladite coalition indexe Saliou Sarr, mandaté pour procéder au dépôt, d’avoir changé la liste qui lui avait été confiée. 

Furieux après avoir constaté le refus de la Commission de réception de dépôt des candidatures de prendre en compte les changements que souhaitait effectuer leur coalition, Déthié Fall a fait savoir que Saliou Sarr, qu’il a lui même mandaté pour procéder au dépôt de leur liste, n’a pas fait ce qui lui avait été demandé. Selon lui, ce dernier a procédé à l’introduction du nom de Palla Mbayen à la place de Ngoné Mbengue initialement retenue, sur conseil de la DGE qui lui aurait dit que la parité n’est pas respectée à partir de la cinquième personne.

Pourtant, pas plus tard que hier, celui considéré comme auteur de la falsification de la liste de YAW s’était fendu d’un communiqué pour essayer de balayer d’un revers de main les accusations portées sur lui. Dans la note, Saliou Sarr (cerveau de l’affaire) déclare : «depuis quelques jours, un responsable de l’APR et une certaine presse citent mon nom en m’indexant comme «unique responsable» (sic) d’un supposé changement de la liste du scrutin majoritaire du département de Dakar, déposée par Yewwi Askan Wi. Je tiens à informer l’opinion nationale et internationale, que n’étant pas le mandataire national de Yewwi, je ne peux en aucun cas déposer une liste de cette coalition, encore moins à en changer le contenu».

Et d’ajouter, «toutes ces allégations mensongères relèvent de la diffamation dirigée contre ma personne. En conséquence, je me réserve le droit, au besoin, de saisir les juridictions compétentes».

Malheureusement, cette sortie du mandataire national de YAW vient jeter le pavé dans la mare déjà boueuse de la coalition de l’opposition regroupée autour de Khalifa Sall, Ousmane Sonko et compagnie.

J M D

Leave a reply