Éliminatoires CAN 2023: Bénin –Sénégal : (1-1) : les «Lions» tenus en échec par les «Guépards»

0
389

Nul équitable ! C’est le résultat (1-1) qui a sanctionné la rencontre ayant opposé ce samedi l’équipe nationale du Bénin à celle du Sénégal pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations prévue en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024. Les «Lions» gardent leur invincibilité. Les «Guépards» restent en vie et vont chercher la qualification à Maputo au mois de septembre prochain, face au Mozambique qui leur a chipé la deuxième place grâce à sa brillante victoire (0-1) hier, dimanche 18 juin, à Kigali devant le Rwanda désormais éliminé. Les hommes de Gernot Rorh ont donc l’obligation de s’imposer.   

(COTONOU, Bénin)–Match nul (1-1). C’est le score de la rencontre ayant opposé le Sénégal au Bénin ce samedi au stade de l’Amitié du Général Mathieu Kérékou. Les «Lions» gardent ainsi leur invincibilité dans les phases éliminatoires d’une Coupe d’Afrique des nations depuis que Aliou Cissé a pris les rênes du pouvoir le 5 mars 2015.

Quant aux «Guépards», ils s’en sortent la tête haute pour avoir tenu en échec les Champions d’Afrique en titre avec un Sadio Mane de plus en plus retrouvé.

Avec une équipe remaniée, le Sénégal parviendra pourtant à prendre le jeu à son compte. Pressing très haut, la star du football sénégalais, capitaine du jour et sa bande, hypnotisent rapidement les 26.000 spectateurs qui avaient pris d’assaut le temple du football béninois.

A la 20ème minute, Ismaïla Sarr d’une frappe du gauche touche la barre transversale du portier des «Guépards». L’alerte est claire. Même avec le turnover de Aliou Cissé, les «Lions» n’entendent pas baisse la garde encore moins de présenter en victime expiatoire.

D’ailleurs, ils vont le démontrer par un but sur corner suite à un cafouillage dans la surface de réparation de Pape Abdoulaye Seck à la 43ème minute. Coup de massue sur le stade du Général Kérékou.

Mieux, avant de rejoindre les vestiaires, Sadio Mané sur un coup franc obtenu dans les arrêts de jeu, touche le montant de O. F. Saturnin Allagbe Kassifa, encore battu par la vitesse d’exécution du capitaine des Lions.

Abdoul Rachid Moumini maintient le Bénin en vie

A la reprise, le Sénégal continue à exercer sa suprématie technique et physique sur les «Guépards». Même si on notera quelques déchets surtout au niveau du milieu de terrain avec Krepin Diatta qui a eu toutes les peines du monde a tiré son épingle du jeu. Poussés par le public, les Béninois finissent par trouver la faille. A la 79ème minute, d’une frappe venue d’ailleurs, Abdoul Rachid Moumini, fait exploser le stade de l’Amitié du Général Mathieu Kérékou. Le jeune défenseur (19 ans) de Ayema FC de Bénin a même séduit Aliou Cissé. «Je n’ai même pas pu voir ce but. C’est une belle frappe venue d’ailleurs», a confié le technicien sénégalais qui a aussi salué l’accueil que le peuple béninois a réservé à son équipe.

Le Sénégal sort ainsi indemne du «piège» en gardant son invincibilité. Quant aux Guépards, ils restent encore en vie et doivent désormais aller chercher la qualification au mois de septembre prochain à Maputo face au Mozambique, désormais 2ème avec 7 points grâce à sa brillante victoire (0-2) hier, dimanche 18 juin, à Kigali.

Abdoulaye THIAM 

(Envoyé Spécial)

Leave a reply