Enième violent incendie au marche Petersen : plusieurs cantines et une cinquantaine de véhicules réduites en cendre

0
832

Après le marché de Tambacounda, en août dernier,  un énième violent incendie s’est déclaré au parc de Petersen, la nuit de lundi 27 à mardi 28 novembre, vers 1h. Si la cause du sinistre de ce lieu de commerce très fréquenté de Dakar-Plateau reste encore méconnue, des vidéos et images partagées sur les réseaux sociaux renseignent à suffisance sur son intensité et l’ampleur des dégâts. En atteste, selon des témoignages recueillis sur place, par des médias, l’incendie a duré avant d’être finalement maîtrisé par les Sapeurs-pompiers.

Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée. Cependant, en plus des cantines et autres étales, y compris du bétail et de la volaille et même des arbres, environ plus d’une cinquantaine de véhicules dont certains, de luxes, sont partis en fumée, ajoutent toujours des riverains. Pour l’heure, il est difficile d’évaluer les dégâts. Toutefois, des milliards de francs CFA sont partis en fumée, en plus de l’importante perte en matériels. Plusieurs commerçants ont vu leurs investissements de plusieurs années voire décennies consumés par le feu.

Les incendies de marchés sont fréquents au Sénégal. Malgré les mesures et autres décisions étatiques de modernisation de ces infrastructures annoncées, réitérées par le chef de l’Etat en Conseils des ministres, le mal persiste et ne semble épargner aucune région ou presque : Dakar (Sandaga, Petersen…), Diourbel (Diourbel et Touba), Kaolack, Ziguinchor, Tambacounda etc. ont déjà connu des incendies de marchés ces dernières années. En effet, force est de constater que dans ces établissements marchands, les normes de sécurité sont souvent foulées au pied et les installations et branchements clandestins «érigés en règle». Ce qui explique les courts circuits à l’origine de nombre de ces sinistres déplorés.

ID

 

Leave a reply