Enseignement/apprentissage bilingue en Afrique subsaharienne francophone : l’IFEF s’engage pour son amélioration

0
254

Dakar accueille depuis hier, lundi 27 juin, un séminaire international de restitution scientifique de projets de recherche sur les « Enseignements-apprentissages bilingues » en Afrique subsaharienne francophone. Il est organisé par l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF).

Des responsables des ministères d’éducation nationale, des chercheurs, des partenaires techniques et financiers, entre autres acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation en Afrique subsaharienne francophone se réunissent à Dakar depuis hier, lundi 27 juin. Ce, dans le cadre d’un séminaire international de restitution scientifique des projets de recherche sur la thématique « Enseignements-apprentissages bilingues » organisé par l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF). Durant trois jours, les résultats de six projets de recherche sur les « politiques éducatives bilingues ou plurilingues » du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de la Centrafrique et du Togo vont être présentés. « Des échanges autour des thématiques abordés durant ces trois jours nous permettront de parvenir à l’identification et à la mise en application d’actions pertinentes et concertées tant au niveau institutionnel que didactique », a fait savoir la Directrice de l’IFEF, Mona Laroussi.

En effet, le séminaire fait suite à un appel à projet de l’IFEF dans le cadre de son programme Ecole et Langue nationales en Afrique (ELAN) en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) en 2019 qui consiste à «soutenir et promouvoir l’introduction progressive de l’enseignement bi-plurilingue au primaire en articulant une langue africaine et la langue française en Afrique subsaharienne francophone ». « Cet appel qui nous réunit vise à renforcer les capacités d’analyses et de recherches appliquées destinées à répondre aux questionnements liés aux résultats insuffisants de nos élèves en ce qui concerne les performances linguistiques. Il a pour but d’apporter des éléments d’éclairage conceptuels et pratiques pour tenter d’atténuer les difficultés », a expliqué la Directrice des projets de l’AUF, Sabine Lopez.

Il s’agit donc à travers les résultats des recherches d’accompagner les ministères de l’éducation en matière de bilinguisme scolaire. « Les résultats des différentes recherches contribueront à documenter et à éclairer les politiques éducatives dans nos pays africains francophones à travers l’élaboration d’un programme scolaire adapté en enseignement bilingue, à évaluer les pratiques enseignantes et à faire le diagnostic d’une politique bilingue et des modules de formation adaptée en fonction de la science, des apprentissages visés dans deux ou plusieurs langues », a relevé la secrétaire générale du ministère de l’Education nationale, Khady Diop Mbodj.

Au cours du séminaire, il est aussi prévu, entre autres, des table-rondes sur « l’évaluation  bilingue des acquis scolaires », les « contenus de la formation initiale et continue en matière d’enseignement bilingue » et la « gestion de l’hétérogénéité linguistique des classes ». A en croire Mona Laroussi, « l’IFEF s’engage à poursuivre l’accompagnement des ministères des pays en collaboration avec les autres partenaires afin de mieux outiller les acteurs dans la mise en œuvre des recommandations et instructions issues de ce séminaire ».

MARIAME DJIGO

Leave a reply