Entrepreneuriat féminin : un projet pour renforcer les femmes avec des projets verts

0
219

Un programme sur l’entrepreneuriat des femmes en Afrique dénommé TEF W4A 2024 a été lancé lundi. Financé par l’Union Européenne et le gouvernement Allemand à travers la Fondation Elumelu Tony (TEF) à hauteur de 40 millions d’euros, ce programme qui concerne huit pays d’Afrique dont le Sénégal, vise à renforcer les entrepreneures féminines qui veulent aider l’environnement avec des projets verts.

« L’Union européenne et le gouvernement de l’Allemagne veulent soutenir les femmes au Sénégal, c’est pourquoi ils ont mis en place ce projet qui s’appelle Women Entrepreneurship for Africa en français, l’entrepreneuriat pour les femmes en Afrique. L’idée, c’est de renforcer les entrepreneures féminines qui veulent en même temps aider l’environnement avec des projets verts », a expliqué Severin Peters, directeur projet Accès à la GIZ.

Implantée dans 54 pays cette fondation a eu à accompagner plus de 18 000 entrepreneurs un peu partout à travers le continent avec un fonds de plus de 100 millions dollars. Pour l’année 2024, huit pays dont le Sénégal sont concernés par ce programme avec un financement de 40 millions d’euros. Il concerne uniquement des femmes. Selon Mme Abibatou Assiétou Sangaré, responsable du Hub de la Fondation Tony Elumelu (TEF) « plus de 500 femmes seront financées dans les huit pays concernés. »

S’agissant des projets verts encouragés par la fondation, déclare la responsable du Hub de la Fondation Tonny Elumelu,  » Là, on pourra parler de l’agriculture durable, on pourra parler de l’économie circulaire, mais aussi de l’économie bleue notamment la biomasse ou bien l’aquaculture. »

Concernant par ailleurs, le nombre de femmes qui seront envolées au Sénégal Mme Sangaré dit attendre les candidatures mais aussi la qualité de ces candidatures.

Pour ce qui est des critères d’éligibilité, elle explique qu’il faudrait que le projet entre dans un canevas qui exige la pertinence du projet, c’est-à-dire si le projet qui sera retenu pourra dans le futur avoir un impact positif pour l’environnement mais aussi sur l’écosystème de notre pays.

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply