Financement de projects de développement: plus de 138 milliards levés sur le marché financier régional

0
679

Pour la troisième fois consécutive au compte de l’année 2023, l’Etat du Sénégal sollicite des liquidités sur le marché financier régional pour des projets clés d’infrastructures. La société  émettrice dénommée Invictus Capital & Finance a annoncé hier, jeudi 10 août, avoir mobilisé 138 milliards.

Venu chercher 120 milliards de francs CFA sur le marché financier régional de l’Union économique monétaire ouest africaine (Uemoa), l’Etat du Sénégal en a récolté cent trente-huit milliards cent soixante-deux millions neuf cent mille (138.162.960.000) FCFA. Cette 3ème opération du genre réalisée par l’Etat du Sénégal en l’espace de 8 mois seulement au compte de 2023, quasiment tous les trimestres, révèle la confiance en la capacité du pays à honorer ses engagements. Mais, ces endettements sont plus efficients. Car, ils sont faits en monnaies nationales. Donc, avec moins de risques de remboursement en cas de dépréciation de la monnaie. Autres éléments et pas des moindres, c’est le risque d’inflation et le risque de change sur les investisseurs entre autres considérations structurelles des emprunts obligataires en monnaies locales. Toutefois, il est important de s’interroger sur l’utilisation de ces gros montants empruntés au nom du contribuable sénégalais pour financer des projets de développement. D’où va tout cet argent ? Est-il utilisé à bon escient? Qui sont les bénéficiaires directs ? Quel impact réel ? Quelle incidence dans la vie des populations ? Sur quelle temporalité? Autant de questions qui, malheureusement ne trouvent pas assez de réponses convaincantes.

Officiellement lancée le 3 août dernier par l’Etat du Sénégal à travers la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor, l’opération a été clôturée ce mercredi 9 août 2023 pour avoir largement atteint le montant sollicité par l’arrangeur qui se trouve être la Société de gestion et d’intermédiation, Invictus Capital & Finance.

L’initiatrice de cette campagne de détailler comme suit l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne de l’Etat du Sénégal par émission simultanée dénommée «Etat du Sénégal 6,15% 2023-2028» ; «Etat du Sénégal 6,30% 2023-2030» ; «Etat du Sénégal 6,50% 2023-2033» sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest africaine, sur la période de 03 au 09 août 2023. L’arrangeur de se réjouir du succès de l’opération  qui porte sur des tranches de maturité de 5, 7 et 10 ans. Pour rappel, le 6 janvier dernier, l’Etat du Sénégal avait lancé une souscription de bons du Trésor pour 150 milliards, avant de revenir en mars dernier, pour 120 mil­liards d’emprunt obligataire.

JEAN PIERRE MALOU

Leave a reply