Administration sénégalaise : les agents réclament une ‘’réparation de l’iniquité salariale’’

0
570

Le collectif des agents de l’administration sénégalaise a fait face à la presse hier, jeudi 15 février, afin de faire une mise au point sur l’amalgame fait par le ministre des Finances entre l’indemnité de logement avec celle spéciale accordée par le gouvernement à  tous les fonctionnaires de l’Etat. Ainsi, face à cet état de fait, le collectif, dans le cadre de ses réclamations rappelle que l’indemnité de logement n’est pas une nouvelle demande d’augmentation de salaire mais plutôt une réparation de l’iniquité salariale et de l’injustice pour les 18 000 travailleurs qui restent. Ces agents ont brandi des menaces comme quoi si le ministre ne satisfait pas l’effectivité de leurs indemnités, ce sera toute l’administration qui sera paralysée dès la semaine prochaine.

Le collectif interministériel des agents de l’administration sénégalaise attire l’attention du Premier ministre quant à un éventuel blocage du ministre des Finances sur la généralisation de l’indemnité de logement alors qu’il a répondu favorable à son octroi. A cet effet, déclare son coordonnateur, « Le collectif que nous représentons rappelle que l’indemnité de logement n’est pas une nouvelle demande d’augmentation de salaire que nous réclamons, mais une réparation de l’iniquité salariale et de l’injustice pour les 18.000 travailleurs qui restent».  De même, ajoute Omar Dramé, « le collectif ne demande que 0,3% du budget soit 1,8 Milliards par mois et 21 Milliards par an. Contrairement aux augmentations des autres corps comme les enseignants qui ont 100 milliards, la santé avec 50 milliards etc.». Le collectif interministériel des agents de l’administration sénégalaise a également souligné, revenant sur leur rencontre avec les autorités avec notamment deux audiences à la Présidence et une rencontre à la Primature, que « Le Premier ministre nous avait donné une semaine pour une réponse. » Et Omar Dramé et Cie de menacer : « Nous attendons du Ministre des Finances une date pour l’effectivité de nos indemnités. Sans quoi, c’est toute l’administration qui va aller en grève générale la semaine prochaine et d’autres actions comme la marche, un sit-in devant le ministère ».

O G

Leave a reply