HCCT : les engagés du Sénégal demandent au gouvernement de surseoir les élections

0
989

Les voix continuent de s’élever contre la tenue des élections du haut conseil des collectivités territoriales !  En effet, emboitant le pas à d’autres voix en l’occurrence la majeur partie de l’opposition (inter-coalition wallu-yaw), le parti Engagement pour le Progrès du Sénégal/ les engagés du sénégal (EPS) s’est aussi fendu d’un communiqué pour demander  au gouvernement de surseoir les élections du HCCT. Jugeant cette institution budgétivore, les membres de ce parti estiment que les sénégalais ont d’autres priorités. Par conséquent, ils exigent que ce budget comme tant d’autres sert à atténuer les souffrances des sénégalais sur les prix des denrées de premières nécessité et face aux inondations.

« Dans un monde en pleine crise, toute actions inutiles et budgétivores doivent être bannies, martèle dans un communiqué parvenu à notre rédaction, les membres du parti Engagement pour le Progrès du Sénégal/ les Engagés du Sénégal (EPS).

Par conséquent, Issa Sadio Kanouté et Cie demandent aux autorités étatiques de surseoir immédiatement à ces élections du HCCT, le CESE et les agences inutiles car, expliquent-ils « nous n’accepterons plus que ces unités soient des moyens de récompenser des clients politiques et le Sénégal ne saurait être un gâteau à se partager.»

Noter que pour ces élections du 4 septembre prochain, douze listes sont retenues d’après l’arrêté du 16 août du ministre de l’intérieur, Antoine Diome.

O G

Leave a reply