La Norvège annonce l’ouverture d’une ambassade à Dakar

0
361

(APS) – La Norvège prévoit d’ouvrir pour la première fois une ambassade à Dakar, une représentation qui va couvrir plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest, a appris l’APS de source diplomatique.

‘’La Norvège va ouvrir une ambassade à Dakar à l’automne 2024. Cette ambassade couvrira plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest. C’est la première fois qu’Oslo ouvre une ambassade au Sénégal’’, a annoncé la diplomatie norvégienne dans une note transmise à l’APS.

Cette représentation diplomatique va s’occuper également des relations de la Norvège avec le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, la Norvège n’ayant pas d’ambassade dans ces pays.

‘‘Je suis heureux que nous ayons bientôt des diplomates norvégiens au Sénégal. Ils s’efforceront de renforcer notre partenariat avec le Sénégal et d’œuvrer pour la stabilisation et le développement de la région”, a déclaré le ministre norvégien des Affaires étrangères, Espen Barth Eide.

Dans des propos rapportés dans la note d’information, le chef de la diplomatie norvégienne assure que son pays donne la priorité à l’aide au développement dans les pays africains, aux efforts en faveur de la résolution des conflits et à la promotion de la démocratie et des droits de l’homme.

”La Norvège soutient depuis longtemps l’ONU et l’Union africaine. La Norvège et le Sénégal ont de bons prérequis pour renforcer leur coopération”, a affirmé M. Eide.

De son côté, la ministre du Développement international, Anne Beathe Tvinnereim a estimé qu’il était à la fois important et juste qu’Oslo consolide sa coopération avec le Sénégal.

‘’Le Sénégal est un partenaire multilatéral important pour la Norvège, notamment dans la lutte contre les changements climatiques, mais aussi pour la souveraineté alimentaire, la démocratie et les droits humains”, a-t-elle fait valoir.

La Norvège investit beaucoup dans l’aide aux pays du Sahel. En 2022, elle a ainsi donné 569 millions de couronnes norvégiennes, soit environ USD 54 million, pour des initiatives au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Sénégal. Cette aide était principalement destinée à la prévention des conflits, au travail humanitaire et à l’éducation.

”Outre le renforcement de notre partenariat avec le Sénégal, nous souhaitons pouvoir analyser au mieux la situation dans la région. Beaucoup de gens dans la région sont affectés par des crises qui n’attirent guère l’attention de la communauté internationale. Par voie d’assistance humanitaire et d’aide au développement à long terme, nous contribuerons à améliorer la sécurité alimentaire et le développement durable dans la région”, a annoncé Mme Tvinnereim.

Leave a reply