Mandat de dépôt décerné contre Aliou Sané : Y’en a marre alerte sur une « procédure-bâillon

0
543

Dans son délibéré du mardi 25 juillet 2023, la Chambre d’accusation de la cour d’appel du Tribunal de Grande Instance a suivi le procureur en infirmant la décision de mise en liberté provisoire, prononcé par le juge d’instruction, en décernant un mandat de dépôt contre Aliou SANÉ, coordonnateur du mouvement Y en a marre et vice-coordonnateur de la plateforme F-24. Le mouvement Y’en a marre alerte sur une ‘’procédure-bâillon’’ qui vise qu’à museler toutes les voix et personnalités qui se sont opposées à la troisième candidature de Macky Sall.

« Cette décision d’annuler la liberté provisoire d’Aliou SANÉ, ressemble à une procédure-bâillon qui ne vise qu’à museler, traquer, réprimer et faire taire par l’emprisonnement toutes les voix et personnalités qui se sont opposées farouchement à la troisième candidature de Macky SALL, comme celle d’Aliou SANE », a-t-on alerté dans un communiqué, le mouvement Y’en a marre.

Sous ce rapport, souligne-t-on : « Le mouvement Y en a marre dénonce fermement cet acharnement malsain et ignoble du régime contre son coordonnateur et engage l’opinion publique et les forces vives à se mobiliser pour la libération des détenus politiques et défendre la liberté d’expression et l’état de droit. »

Aussi, poursuivent les camarades d’Aliou Sané : « Nous rappelons à Macky SALL, qu’Aliou SANE est l’un des symboles de cette jeunesse que ni la prison, ni l’intimidation ne peuvent détourner de son idéal : un Sénégal où l’Etat de droit régnera toujours. »

Il fait remarquer qu’après le verdict de la chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Dakar, leur avocat, Me Moussa Sarr a immédiatement enclenché une procédure de pourvoi en cassation devant la Cour Suprême.

 

O G

Leave a reply