Ministère des collectivités territoriales et de l’aménagement du terriroire : Moussa Balla Fofana entend relever le défi

0
542

A l’instar des autres ministères, le ministère des  Collectivités territoriales et de l’aménagement du territoire n’a pas dérogé à la règle de la passation des services. Le nouveau patron du ministère des Collectivités territoriales, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, Moussa Balla Fofana et son prédécesseur Modou Diagne Fada ont officialisé leur passation de service avant-hier, jeudi.

« Je vous remercie pour l’accueil chaleureux qui ne m’étonne pas de ce ministère. Car je connais ce département. Pour nous qui sommes les amoureux de la décentralisation, une fois quand on passe dans ce ministère, il y a une partie du cœur qui reste », a d’emblée déclaré le nouveau ministre Moussa Balla Fofana. Revenant sur les priorités évoquées par le président Bassirou Diomaye Faye, le ministre Moussa Balla Fofana précisera : « Le président de la République dans sa dernière communication a identifié 5 priorités qui sont fondamentales. Et l’une de ces priorités, notamment la 5ème, parle du développement endogène. Nous qui sommes ici savons qu’on ne peut pas parler de développement endogène de ce pays sans passer par nos territoires, sans penser aux collectivités territoriales, à ces hommes et ces femmes du développement qui, tous les jours, réfléchissent à comment faire avancer notre pays. Donc vous comprenez l’importance de ce secteur, les attentes et les missions qui nous attendent. Et je sais, j’ai la conviction que nous n’aurons pas de difficultés parce que je sais que c’est cette passion qui vous anime tous. Et qu’ensemble, nous allons relever ce défi ». Et Moussa Balla Fofana de renchérir : « La territorialité sera  véritablement l’une des missions fondamentales. Notre conception des choses est que les territoires ne seront pas uniquement là où les choses se passent mais là où les choses s’inventent. Nous pensons que l’aménagement du territoire, ce n’est pas uniquement des compétences techniques mais c’est planifier l’avenir, penser le développement…Autant de visions et d’approches qui font que ce secteur est stratégique, important pour le projet de souveraineté que nous portons, pour les sentiers de l’industrialisation, du développement économique ».
Pour sa part, le ministre sortant Modou Diagne Fada dira : « Modou Diagne Fada part, Moussa Balla Fofana s’installe mais l’Etat et la République continuent. Nous sommes les enfants de la République. Et aujourd’hui, c’est un enfant de la République qui s’en va et qui restera quel que soit le contexte un enfant de la République. Parce qu’il y a que la République qui compte et presque éternel ». Et à l’adresse du nouveau ministre, il dira : « Vous avez en face de vous des Sénégalais compétents, loyaux, disponibles avec lesquels j’ai collaboré sans faire changement… Dans l’intérêt supérieur du pays, nous devons vous souhaiter réussite à la tête de ce département. Et je sais que les hommes et les femmes qui sont autour de cette table vont vous accompagner pour que vous puissiez réussir ».

BARTHÉLÉMY COLY (STAGIAIRE) 

Leave a reply