Mobilité urbain : Macky Sall attaque la deuxième phase du Train express régional (TER) vers AIBD

0
733

Le Chef de l’Etat tient sa promesse, celle de poursuivre les travaux du Train express régional (TER) jusqu’à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD). Il a  procédé, ce samedi 5 mars 2022, au lancement des travaux de la deuxième phase.

Un linéaire de 19 kilomètres

 

D’un coût global de 207 milliards de francs Cfa, le projet de cette deuxième du Ter concerne le tronçon Diamniadio-Aibd, long de 19 kilomètres. En effet, selon les caractéristiques techniques, les travaux consistent à réaliser un chemin de fer rapide (160 Km/h) aux standards internationaux pour voyageurs avec un matériel roulant à 4 caisses bi-mode (électrique et Diesel). Il s’agit, de 2×19 Km de voies UIC et d’artères de câble, 2×25 KV dont 754 poteaux caténaires électrifiées, un post autotransformateur, 5 PRA routiers, 5 PRO routiers, 45 kilomètres de réseaux d’assainissement, 5 grands PRA hydrauliques, 7 nouvelles rames de train bi-mode, une passerelle piétonne, un saut de mouton double caisson, entre autres. La fin des travaux est prévue en décembre 2023, soit 17 mois, à compter de ce jour.

La future gare ferroviaire de l’Aibd peut accueillir 500 passagers

 

Le projet comprend également une desserte omnibus de l’Aibd et un train toutes les 06 minutes. Et la gare ferroviaire de l’Aibd sera en tranchée ouverte plus un lien vers l’aérogare. Cette gare ferroviaire de l’Aibd est composée d’une infrastructure de 250 mètres de long avec 8 points de vente de tickets, de tapis roulant. Ce, pour un déplacement aisé des passagers. Il est y prévu également des espaces commerciaux, entre autres commodités, et ses travaux seront livrés dans 11 mois.

Selon le Président Macky Sall, cette future gare ferroviaire de l’Aibd pourra accueillir 500 passagers en même temps et le chantier mettra en activité jusqu’à 200 travailleurs.

Un projet structuré en 5 marchés et financé par 5 parties prenantes

La deuxième phase du Ter sera financée par l’Etat du Sénégal (libération des emprises et accompagnement social), la Banque islamique de développement (Bid) et la Banque africaine de développement (Bad) pour le marché 1 qui concerne la réalisation des infrastructures, la Bad pour le marché 2 qui concerne les systèmes, la Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (Bidc) pour le marché 4 C qui concerne la construction du terminus de l’Aibd, la Banque publique d’investissement (BPI/Trésor français), pour le marché 5 qui concerne la réalisation du matériel roulant. La réalisation des études, la supervision et les cabinets d’appui sont aussi confiés à la BPI/Trésor français et l’Etat du Sénégal, et enfin, les provisions qui sont estimées à 10% seront financées également par l’Etat du Sénégal.

Thiès et Mbour verront également le Ter

Après l’Aéroport international de Blaise Diagne (Aibd), le Ter sera à Thiès puis à Mbour dans sa 3ème et 4ème phase, promet le Chef de l’Etat Macky Sall.

A noter que la cérémonie officielle de lancement de la 2ème phase du Ter s’est tenue sur le site du futur terminus ferroviaire de l’Aibd, en présence d’autorités étatiques, administratives, territoriales et coutumières, de diplomates, de partenaires techniques et financiers, des populations, entre autres.

Pour rappel, le Train express régional est l’un des projets phares du Plan Sénégal émergent (Pse) dont l’objectif est d’améliorer la mobilité des populations et booster la réalisation de la stratégie Hub aérien 2021-2025. Sa première phase a été lancée officiellement le 14 décembre 2016 sur un linéaire de 36 Kilomètres (Dakar-Diamniadio) par le président de la République, Macky Sall.

(Avec Seneweb.com)

Comments are closed.