Momath cisse, vice-president de l’ascosen sur la hausse du prix du carburant : « L’impact sur le transport et la marchandise serait difficilement supportable pour les consommateurs sénégalais qui sont tant éprouvés »

0
774

Face à l’augmentation du prix du carburant, le vice-président de l’Association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN), Momath Cissé, appelle l’Etat à maintenir la subvention des transporteurs pour éviter une hausse des prix des denrées de première nécessité.

« Pour le moment, l’augmentation du prix du transport n’a aucun impact sur le prix de certaines denrées dans la mesure où il y a une subvention de 25 milliards de FCFA de l’Etat. Si les transporteurs acceptent qu’on les subventionne, il y aura aucun impact sur la marchandise transportée ou sur les personnes transportées. On a tenu une réunion ce matin (lundi) et les réponses étaient variées. Il y a des gens qui étaient pour la subvention. Il y a d’autres qui n’étaient pas d’accord et qui prônaient l’augmentation du prix du transport. Mais nous, en tant que défenseurs de consommateurs, nous pensons que l’impact sur le transport et la marchandise serait difficilement supportable pour les consommateurs sénégalais qui sont tant éprouvés. Donc, nous souhaitons que l’Etat maintienne la subvention pour qu’au moins, les prix des denrées de première nécessité n’augmentent pas à cause de l’impact sur le transport de marchandises et des personnes. Parce que ce que les transporteurs oublient est que si on regarde la réalité des prix, c’est eux qui vont acheter aussi très cher la marchandise et ce sont leurs parents même qui sont transportés qui vont subir l’augmentation du prix du transport. Donc, si l’Etat veut substituer et endiguer cette augmentation-là, les transporteurs doivent savoir qu’il y a au moins 17 millions de Sénégalais qui peuvent en bénéficier et eux, ils ne représentent pas un million de Sénégalais. Donc, ils doivent réfléchir et penser que la subvention est le meilleur moyen pour tout le monde afin de sortir de cette crise que nous subissons parce qu’il y a la guerre de l’Ukraine qui continue, la Covid-19 est encore là et l’effort que fait l’Etat est supporté et partagé par tous les Sénégalais. Mais s’ils veulent tout simplement nous faire supporter la réalité des prix du transport, ça va impacter sur la marchandise et les personnes et le pauvre goorgoorlu va souffrir  davantage et ils font partie de la population. Le gouvernement doit rester fort parce que l’augmentation ne doit pas venir que des transporteurs. Toute augmentation doit venir d’un consensus. La commission en charge de la révision tarifaire doit se réunir et parmi ses acteurs figurent les associations de consommateurs, les transporteurs et l’administration mais toute augmentation qui vient des transporteurs serait illicite et je demande aux usagers de transports de ne pas s’allier au cas où l’augmentation serait venue du côté des transporteurs. C’est-à-dire de manière unilatérale. Il suffit tout simplement qu’on ait cette culture de dénonciation ».

M DJIGO

Leave a reply