OL-OM : Payet, Aulas s’excuse mais…

0
274

Après l’arrêt définitif du match entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille ce dimanche (voir brève 22h43), le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a tenu à présenter ses excuses à Dimitri Payet, touché à la tête dès la 5e minute par une bouteille d’eau lancée par un supporter lyonnais.

« On est catastrophés par ce qui est arrivé, le médecin m’a dit : ‘plus de peur que de mal’. On présente nos excuses, a débuté le boss rhodanien au micro de Prime Vidéo, avant de défendre ensuite les intérêts de son club. On a demandé qu’il y ait aussi un constat précis des dégâts, c’est malheureux mais ce n’est pas non plus quelque chose qui doit être sanctionné directement sur place, il y a des commissions. On est catastrophé par le fait qu’il y ait eu cette bouteille mais, encore une fois, on ne peut, quand vous avez 56 000 personnes dans un stade (contrôler tout le monde, ndlr). J’ai joué dans beaucoup de stades par le passé où les incidents étaient beaucoup plus importants et sans sécurité. Là, l’auteur a été appréhendé et il n’y avait aucun risque que les choses deviennent aussi agressives. »



A partir de là, « JMA », qui s’était récemment déclaré en faveur de mesures fortes en cas de débordement, a commencé à plaider la cause de l’OL. « Des retraits de point au club en faute ? Oui, en particulier quand on ne peut pas assurer la sécurité. Dans les exemples précédents, ce qui n’est pas le cas ici, les auteurs n’avaient pas été interceptés. (…) Maintenant, s’il doit y avoir des sanctions, elles seront connues », a conclu l’homme de 72 ans.

Comments are closed.