Uncategorized

  • Diplomatie: Paris rappelle son ambassadeur au Burkina Faso «pour mener des consultations»

    113
    0
    (Rfi.fr)- Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé, jeudi 26 janvier, le rappel de son ambassadeur au Burkina Faso ...
  • Mauritanie: l’ex-président Ould Abdel Aziz arrêté à la veille de son procès

    104
    0
    (Africanews.com)- La justice mauritanienne a fait arrêter mardi après-midi l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz à la veille du procès ...
  • Mercato OM : Bamba Dieng et Terem Moffi au coeur d’un incroyable deal

    148
    0
    (footmercato.net)- A 8 jours de la fin du mercato, ça s’accélère du côté de l’OM. Le duo Ribalta-Longoria travaille en ...
  • Ousmane Sonko en meeting à Keur Massar : «J’ai déjà fait mon testament et je ...

    763
    0
    Les Patriotes ont mobilisé à Keur Massar. Le terrain de football de l’Unité 2 des Parcelles Assainies, situé en face ...
  • Chan 2023 : Sénégal–Rd Congo ( 3-0) : les Lions surclassent les Léopards et ...

    96
    0
    Le Sénégal a réalisé une bonne opération en remportant largement le duel qui l’a opposé hier, dimanche 22 janvier, à la ...
  • PL : Arsenal s’impose face à Manchester United dans une fin de rencontre complètement folle

    121
    0
    (footmercato.net)- La Premier League bat son plein ce dimanche pour la 21ème journée du championnat anglais. Alors que Manchester City, dauphin d’Arsenal, ...
  • Réunion de Ramstein: pas d’avancée sur les chars demandés par Kiev

    184
    0
    (Rfi.fr)- Pas d’avancée sur la question des chars lourds, réclamés par l’Ukraine, mais que les alliés de cette dernière rechignent ...
  • Saint-Louis – vernissage de l’exposition photographique de paul jolicoeur : le populeux quartier de ...

    188
    0
    Depuis 2011, Paul Jolicœur, photographie Guet Ndar, une étroite bande de terre entre le fleuve et la mer, située dans l’ancienne capitale coloniale Saint-Louis, au Nord du Sénégal, aussi appelée la Venise africaine. Ainsi, sur une période de sept (7) ans, en se mêlant discrètement à la vie du quartier, le photographe de rue capte patiemment un éventail de moments uniques et inspirants qui deviennent le sujet de sa création artistique. Dès lors, à travers son objectif, il découvre des compositions riches et parfois inattendues. Il explore les jeux de plans et les effets de clair-obscur à travers des rues où les murs, immensément colorés et marqués par le temps, offrent une toile de fond percutante. Contrairement aux aprioris de la photographie actuelle qui propose le détail comme objet d’exploration, l’aspect purement esthétique demeure à la base de sa démarche. «La principale motivation de l’artiste est de démontrer que la beauté et la noblesse sont au cœur même de la vie de ce modeste quartier de pêcheurs et que la caméra représente un outil incomparable pour en faire la preuve», a expliqué Alioune Kébé, commissaire de cette exposition. «Fondé sur le chromatisme, le langage plastique de Jolicœur intègre la ligne et des croissements de lignes, toujours assez simples et visant l’essentiel. Très picturale, sa photographie dégage spontanéité et gestualité. Si son langage est autonome et son style personnel, l’un et l’autre se placent au carrefour de beaucoup d’influences notamment le fauvisme sans doute ; mais on perçoit aussi des filiations avec la peinture chinoise et vénitienne», souligne André Seleanu, à propos du travail de l’artiste dans un article paru dans Vie des Arts, au printemps 2016. En plus, le photographe entretient un réel lien d’amitié avec les habitants du quartier ; un  quartier qu’il a inlassablement parcouru, passant d’un regard fasciné à ses premiers instants, à un regard plus intime et posé qui laisse beaucoup de place aux nuances et à l’interprétation de l’observateur. La photo de Jolicœur  veut suggérer un univers plastique fort et captivant. Une vision personnelle d’un microcosme africain qui ne demande qu’à être découvert. Pour lui, la photographie est une pratique quotidienne et chaque jour, son objectif est de sortir pour captiver des images du monde. Comme disait le photographe Gilles Peress «je ne crois pas les mots, je crois les images». «Cette exposition nous interpelle aussi sur les questions environnementale, sociale, culturelle et économique de la langue de barbarie et en particulier de Guet Ndar qui se trouve ...
  • BNDE : Abdoulaye Niane remplace Thierno Seydou Nourou Sy

    414
    0
    La Banque Nationale pour le Développement Économique (BNDE) annonce dans un communiqué cité par Challenges éco, la nomination de M. Abdoulaye ...
  • Présidence au Club des Investisseurs du Sénégal : Pierre Goudiaby Atépa aux commandes

    187
    0
    Le Club des Investisseurs du Sénégal (CIS) a un nouveau président. Il s’agit de l’Architecte et homme d’affaires sénégalais, Pierre ...