OM : les vraies raisons de la suspension de Pape Gueye

0
326

Si le milieu olympien retrouvera le terrain et la compétition demain face à l’OL, Pape Gueye a dû ronger son frein pendant plusieurs mois à cause d’un ancien proche de la famille peu scrupuleux, intermédiaire au moment de son transfert vers Watford. Explications… (source: footmercato.com)

La nouvelle est tombée cet après-midi. Pape Gueye va enfin retrouver les terrains, quatre mois après sa lourde suspension. Une nouvelle dont se réjouissait bien évidemment Gennaro Gattuso cet après-midi en conférence de presse à quelques heures de retrouver l’OL pour un Olympico forcément très attendu. « Pape Gueye est disponible, il pourra jouer. Il peut jouer 1 minute ou tout le match, mais on verra. Je veux d’ailleurs le remercier, il a joué des matchs amicaux pour essayer de se mettre au niveau. Mes compliments à lui, je le vois, il donne son maximum pour l’équipe. » Un tel joueur doté d’une telle fraîcheur à ce stade de la saison dans un secteur de jeu qui en manque cruellement, on comprend mieux sa mine réjouie devant le mois de décembre intense qui attend ses hommes.

Mais comment en est-on arrivé là ? Un retour en arrière s’impose. Au moment de sa signature pour Watford en 2019, alors qu’il défendait les couleurs du Havre, Pape Gueye accordait alors toute sa confiance à une personne qui connaissait sa famille de très longue date pour gérer ses intérêts. Un homme que son père considérait comme son frère et qui agissait en France comme intermédiaire entre les clubs et les sportifs.

Pape Gueye contraint de signer à Watford

Selon nos informations, ce prétendu agent n’aurait cependant pas laissé d’autres choix à Pape Gueye que de s’engager avec Watford en 2019. Une fois le contrat rédigé et signé en anglais, le père du joueur a demandé quelques semaines après la traduction de celui-ci en français. C’est à ce moment-là que la famille Gueye s’aperçoit de la supercherie. Tout ce qui leur avait été soi-disant traduit était faux : non seulement Pape Gueye n’allait pas jouer pour Watford mais il devait être prêté directement à un club filiale avec un salaire dégressif au fil des années. En conclusion, toute la famille et surtout le joueur avaient été dupés.

Une fois cette mascarade découverte, la famille faisait appel à un avocat qui a résilié ce contrat et a déposé une plainte contre cet intermédiaire, une affaire qui, en cette fin d’année 2023, est toujours en cours. Mais le mal était fait puisque le Tribunal Arbitral du Sport décidait par la suite de sanctionner le milieu international sénégalais, car il était le signataire du contrat. Une sanction lourde d’autant qu’en aucun cas celle-ci ne permet à ce stade de déresponsabiliser ceux qui l’ont littéralement piégé.

Touché en plein cœur par la suspension…

Le milieu de terrain marseillais a ensuite appris que de nombreux clubs, dont certains français, s’intéressaient à lui. Malheureusement pour lui, Pape Gueye n’en a pris connaissance que bien plus tard puisque, à l’époque, son ex-agent lui répétait qu’il n’y avait que Watford comme solution après la Ligue 2, alors que le joueur lui avait fait part à plusieurs reprises que sa priorité était de rester en France et de découvrir la Ligue 1.

Des proches du joueur confient : « cette histoire a beaucoup touché Pape qui a souffert de ne pas pouvoir exercer son métier, sa passion pendant 4 mois. Dur pour son entourage, dur pour lui de se sentir impuissant pour son club, ses coéquipiers. Et même s’il ne l’a pas montré, il a passé des moments difficiles qui l’ont beaucoup affecté. Bien sûr, certains diront qu’il aurait dû être plus vigilant, mais Pape est quelqu’un de fidèle et qui fait confiance. Aujourd’hui, il reconnaît en sortir grandi et espère que cette histoire puisse servir d’exemple afin de sensibiliser d’autres jeunes.»

Pape Gueye a pu compter sur le soutien sans faille de l’OM

Dans ces moments difficiles où il côtoyait notamment ses coéquipiers à l’entraînement avant de les voir partir en match, il a cependant su trouver le réconfort dans le soutien de ses proches, sa sœur notamment, et son conseiller qui ont repris la gestion de ses intérêts. Il en a trouvé également du côté de l’Olympique de Marseille dans son ensemble et notamment du président Longoria qui, dès l’annonce de la sanction, lui a apporté tout son soutien.

En coulisse, il évoque aussi volontiers l’appui des entraîneurs (Marcelino et Gattuso), de leur staff et de ses coéquipiers tout au long de la suspension : « Il a été très touché par l’attitude de ses coéquipiers qui l’ont considéré chaque jour à l’entraînement comme un membre de l’équipe même s’il ne pouvait pas les aider lors des matches », rajoute ce proche du joueur. Sans oublier les supporters de l’OM qui lui ont témoigné leur soutien par messages et lors de ses rencontres devant la Commanderie.

Pape Gueye, qui veut oublier cette période compliquée, ne pense désormais qu’à une seule chose, à savoir parler football et retrouver l’ambiance chaude de l’Orange Vélodrome, l’odeur du vestiaire, son quotidien de footballeur professionnel en somme. En toute sérénité et avec beaucoup d’envie. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Leave a reply