COP 28 : la présidence émiratie apporte son soutien aux initiatives en faveur des plus vulnérables

0
344

++De l’envoyé spécial de l’APS : Abdoulaye Badji++

Dubaï, 6 déc (APS) – La présidence émiratie de la Cop 28, la Conférence des parties sur le climat, s’est engagée à œuvrer à la multiplication d’initiatives en faveur des pays et communautés les plus vulnérables aux changements climatiques.

Les Emirats arabes unis ont ainsi apporté leur soutien à la déclaration sur le climat, les secours, le redressement et la paix, tout en s’engageant à susciter des actions et un consensus visant à changer la situation des communautés vulnérables, indique un communiqué.

»Cette déclaration a pour objectif principal d’accélérer les efforts mondiaux visant à rendre les pays et les communautés fragiles et touchés par des conflits plus résilients aux impacts du changement climatique », souligne la présidence émiratie.

Le pays hôte de la COP 28 estime que cette déclaration constitue un appelle à un engagement collectif, à accroître les investissements et les actions visant à favoriser la résilience dans les pays et les communautés touchés par un conflit, une fragilité ou une crise humanitaire.

Officiellement présentée le 3 décembre 2023 dans le cadre de la COP 28, la Déclaration des Émirats arabes unis sur le climat, les secours, le redressement et la paix a été signée et approuvée par 70 gouvernements et 39 organisations, indique le texte.

Les gouvernements et organisations signataires ont offert un soutien immédiat aux pays et communautés les plus vulnérables pour faire face aux chocs et facteurs de stress climatiques.

Selon la diplomatie émiratie, la présidence de la COP 28, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la Santé et de la Prévention des Émirats arabes unis ont organisé le 2 décembre la toute première réunion ministérielle sur le climat et la santé avec un nombre historique de 100 ministères de la Santé présents.

Cette réunion cherche à combler les lacunes liées à la santé dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris jusqu’en 2030 et à renforcer le soutien au programme d’action mondiale sur le climat et la santé, a-t-elle rappelé.

Il a indiqué que plus de 120 pays ont approuvé la Déclaration de la COP28 sur le climat et la santé, publiée lors du Sommet mondial action climat et  »plus d’un milliard de dollars de financement pour la santé climatique ont été galvanisés ».

La présidence de la COP 28 a également procédé au lancement de la « Charte pour anticiper les catastrophes ».

Elle définit les principes d’une action collaborative pour gérer les risques liés au climat et protéger les populations vulnérables. Le communiqué précise que  »cette Déclaration de la COP 28 sur le climat et la Charte, fait partie d’une série d’initiatives prises lors de la COP28 pour accélérer les efforts mondiaux de résilience ».

En outre, renseigne le communiqué, la présidence de la COP28 s’est associée au secrétaire général de l’ONU pour mobiliser un nouveau soutien en faveur des alertes précoces pour tous, avec l’objectif de couvrir 100 % de la Planète avec des systèmes d’alerte précoce d’ici à 2027.

La COP28 aux Émirats arabes unis se déroule à Expo City Dubaï, du 30 novembre au 12 décembre 2023. L’Emirati Sultan Ahemed Al-Jaber a été désigné pour la présider.

Selon les autorités émiraties, la conférence a enregistré plus de 70 000 participants, dont des chefs d’État, des responsables gouvernementaux, des leaders internationaux de l’industrie, des représentants du secteur privé, des universitaires, des experts, des jeunes et des acteurs non étatiques.

Leave a reply