Pour plus de performance et de compétitivité : le Pad se dote d’un guichet unique portuaire

0
405

Le Port autonome de Dakar a procédé hier, mercredi 6 décembre au  lancement du Guichet unique portuaire. Cette plateforme va  permettre la mise en œuvre et l’exploitation d’un système d’informations qui automatise, optimise et sécurise les processus métiers des acteurs privés et publics d’une communauté portuaire sous la forme de concession. Il permettra aussi aux autorités Portuaires, Douanières et aux Communautés Portuaires de faciliter et de sécuriser les opérations de commerce international.

Le Port autonome de Dakar (Pad) se dote désormais d’un guichet unique portuaire. Cette nouvelle plateforme digitale qui a été officiellement lancée hier, mercredi 6 décembre, permettra  de faciliter et de sécuriser les opérations de commerce international. Ce qui contribuera à la compétitivité du port. « Cette plateforme vient compléter le dispositif déjà existant concernant d’abord  le pré dédouanement  avec Obus, le dédouanement proprement dit à travers le système GaIndé. Aujourd’hui avec le guichet unique portuaire, on peut compléter les chainons manquants », a expliqué le Colonel Abdourahmane Wade, directeur des  Systèmes d’informations des douanes. Selon lui, ce projet structurant va améliorer les procédures de dédouanement notamment  en ce qui concerne l’enlèvement des marchandises. « Ce sera un gain temps. Donc  l’impact positif est la compétitivité du port », a-t-il indiqué.

Allant dans le même sens, Ibrahima Nouridine Diagne, administrateur régional de Gaindé 2000, trouve qu’avec  le QR code, le port va avoir  plus de performances, plus de  données statistiques pour mesurer ces performances et l’intégralité de toutes les informations.  « Le papier qui est un élément facile à falsifier ou dupliquer  va disparaitre de la chaine. Nous aurons  des données  électroniques du début à la fin. Cela va faire du Sénégal un des rares pays au monde à avoir cette chaine intégrale depuis  en amont du guichet unique formalité jusqu’à un aval le guichet portuaire », a-t-il fait part. Concernant l’aspect sécuritaire de cette plateforme, M Diagne rassure : « le dispositif sécuritaire est d’abord classique. Premièrement, c’est d’avoir un système intégré. Deuxièmement, c’est tout le dispositif de signature électronique qui est mis en place et qui permet également de confirmer l’identité de tous les acteurs. Troisièmement, c’est le QR code qui est un élément qui permet de vérifier la signature et le contenu des documents dans n’importe quel endroit où on se trouve. Les autres éléments de sécurisation sont d’ordre technique ».

« Le guichet unique portuaire va  réduire de 50 à 80% le temps de traitement »

Mountaga Sy, Directeur général du Pad  pense que le guichet unique portuaire est la seule réponse adéquate pour consolider les efforts qui ont été consacrés jusque-là par le Port autonome de Dakar. « Le port de Dakar a généré en 2022, 53,3 milliards F CFA de valeurs ajoutées, 70 milliards de chiffres d’affaires, 17 milliards de résultats d’exploitation et 75 milliards de résultats nets. Ces performances ont créé de l’étouffement au niveau des dispositifs terrestres. Globalement le processus physique de transfert de marchandises du navire jusqu’à quai est plus rapide que le processus administratif d’enlèvement de  containers du terminal vers le consommateur final. Donc la procédure administrative devient un goulot d’étranglement pour consolider les efforts acquis aujourd’hui », a-t-il soutenu. C’est pour cela, dit-il,  que la communauté portuaire  du Sénégal, Gaindé 2000 et la Douane ont émis l’idée de mettre en place une solution électronique qui permettrait de dématérialiser et de supprimer totalement le parcours de l’usager. « Le guichet unique portuaire va  réduire de 50 à 80% le temps de traitement. Nous allons migrer d’un processus physique, manuel, concerté et sécurisé  vers un processus digitalisé  en diminuant les délais et  en clarifiant les responsabilités », a indiqué le Dg du port.

NDEYE AMINATA CISSE

 

Leave a reply