Résolution des tensions sociopolitiques dans la sous-région : Macky engage les autorités religieuses

0
744

Le chef de l’Etat était hier, jeudi, l’hôte du Khalife Général des Mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, en perspective du Grand Magal de Touba. Macky Sall s’est engagé à préserver la paix et défendre l’intégrité du pays pour le reste de son mandat. Qui plus est,  Il a appelé « tous les chefs religieux à veiller sur le pays pour une paix durable » non sans manquer de les exhorter à s’impliquer davantage pour la résolution des tensions socio-politiques dans la sous-région.

Le président de la République Macky Sall, accompagné de son épouse, du ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome et du ministre de l’Agriculture Aly Ngouille Ndiaye a foulé le sol de Darou Miname aux environs de 18 heures. Avant de s’adresser au Khalife Général : « Je suis venu en tant que talibé et en tant que fils. Je suis venu également à ma qualité de président de la République. Par la volonté de Dieu, il y aura l’année prochaine un autre président de la République qui effectuera au nom de la nation sénégalaise cette visite. En 2019, j’avais dit que je ne  briguerai  pas  un 3ème mandat. C’est pourquoi j’ai dit que je ne serai pas candidat, lors des prochaines élections présidentielles de 2024. Mais cela n’empêche en rien nos relations amicales. Personne n’ignore les relations que nous entretenons.  Je vous remercie profondément et nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale. A chaque fois que je fais le déplacement, vous m’avez toujours dit que je vous confie à Serigne Touba. Je sais pertinemment vos ambitions pour le  Sénégal ». Et il poursuit : « Je vous exhorte à veiller sur  le  Sénégal. Nous appelons tous les chefs religieux à veiller sur le pays pour une paix durable ».   Le chef de l’Etat, Macky Sall, n’en est pas resté là. Il a également exhorté les autorités religieuses à s’impliquer davantage pour la résolution des tensions socio-politiques qui agitent la sous-région, en lien notamment avec le différend entre la Cedeao et les autorités militaires du Niger. « Face aux multiples tensions enregistrées dans la sous-région, je pense que les autorités religieuses doivent prendre la parole pour inviter les parties concernées à un retour à l’orthodoxie pour une Afrique de paix et de développement », a-t-il déclaré devant le Khalife Général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké.

Venu rendre à ce dernier une visite de courtoisie à quelques jours du Grand Magal de Touba, prévu lundi, le chef de l’Etat a réitéré sa ferme volonté de préserver la paix au Sénégal. « Comme j’ai eu à le dire dans le passé, tant que je serai à la tête du pays, je ne ménagerai aucun effort pour garantir la paix et la stabilité », a-t-il assuré. Le chef de l’Etat a demandé en outre au Khalife Général des Mourides de prier pour la paix avec l’exploitation des ressources pétrolières et gazières. « La découverte de ces ressources est souvent source de conflits. Ceux qui vont nous remplacer demain ne doivent pas trahir le pays».

Le porte-parole du Khalife Général des Mourides, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre Mbacké, a décliné le message du Khalife devant le chef de l’Etat Macky Sall. Il a remercié celui-ci du fond du cœur pour tout ce qu’il a fait pour la ville de Touba. « Il s’agit de 45 milliards en matière  d’assainissement.  Il y a également la réalisation de  17 forages, de la route de la corniche pour 30 milliards sans oublier la construction de l’autoroute Ila Touba mais aussi sa contribution pour l’université Cheikhoul Khadimou avec une subvention de près d’un milliard 600 millions et un milliard à la mosquée de Massalikoul Djinane. Toutes les préoccupations du Khalife ont été satisfaites », a-t-il conclu. A noter que quelques incidents ont éclaté entre forces de défense et de sécurité et des Baye Fall, lors de cette rencontre.

ADAMA NDIAYE 

                                                        

Leave a reply