Restitution des terres déminées dans les départements de Ziguinchor et Goudomp, vendredi

0
864

(APS) – La ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Aïssata Tall Sall, va présider vendredi à Bissine, une cérémonie de restitution de terres déminées aux populations des départements de Ziguinchor et de Goudomp, annonce un communiqué reçu à l’APS.

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de déminage humanitaire, sous l’égide du Centre national d’action antimines au Sénégal (CNAMS).

Selon le communiqué, cette cérémonie de restitution concerne « 32 zones dans 14 localités des départements de Ziguinchor et Goudomp, soit une superficie 226248 mètres carrés […] » déjà dépollués.

Un travail rendu possible grâce à des financements obtenus des Etats-Unis d’Amérique (10 zones), de l’Union européenne (4 zones) et de l’État du Sénégal (18 zones), indique la même source.

Le Sénégal a déminé « une superficie totale de 2 millions 33 mille 160,37 mètres carrés et relevé 457 mines », depuis le début de la mise en œuvre de sa stratégie nationale, en 2018, ajoute le texte.

« Le déminage étant un préalable à la réalisation des projets et programmes, il contribue à la relance des activités socio-économiques de la Casamance. C’est la raison pour laquelle le président de la République a instruit le gouvernement d’en faire une priorité », peut-on lire dans ce communiqué.

L’ambassadeur des Etats-Unis et une délégation de l’Union européenne vont y participer, de même que des membres de la Commission nationale pour la mise en œuvre de la convention d’Ottawa sur les mines antipersonnel.

Les gouverneurs de Ziguinchor et Sédhiou, des chefs de service et des élus locaux vont également prendre part à cette cérémonie.

En prélude à cet événement, la ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur va réceptionner devant les locaux du CNAMS, une ambulance offerte par l’Union européenne à ladite structure.

Ces activités seront précédées, mercredi et jeudi, d’un atelier de plaidoyer pour le renforcement de la mobilisation des ressources.

Leave a reply