Risque de forclusion de la liste de YAW : la grosse révélation de Cheikh Bara Dolly Mbacké, député du PDS

0
584
Cette sortie sonnerait comme un coup de tonnerre pour certains de ses camarades. Le président du groupe parlement de l’opposition, Cheikh Bara Dolly Mbacké vient raviver la flamme de la polémique née du risque de forclusion dont ferait l’objet la liste de Yewwi Askan Wi à Dakar. Sur les ondes de la RFM, le leader du Pds qui, rappelons-le, à cracher du feu sur le PDS, pour n’avoir pas été investi, met au banc des accusés les coalitions YAW et Wallu.
« Ce qui s’est passé à Dakar avec les coalitions entre YAW et WALLU, c’est très simple. Khalifa Sall voulait donner son propre poulain et le PDS voulait donner son responsable à Dakar. On a discuté pour que l’un retire, mais malheureusement nous n’avons pas trouvé un accord et après on a mis les deux personnes qui sont les deux hommes sur la liste. Mais avant de déposer la liste, tout le monde savait que la liste avait 05 hommes et 02 femmes. Tout le monde savait que la liste n’était pas paritaire”, tonne le député de Mbacké qui est allé plus loin dans ses explications. 
On voulait tromper la direction générale des élections. Le PDS a proposé Joseph Sarr, Khalifa Sall a proposé Babacar Mbengue, maire de Hann Bel Air, qui est son poulain. Le responsable de PDS, coordonnateur de Dakar, est aussi responsable du PDS  à Hann Bel Air. Personne ne voulait sacrifier son poulain. Voilà ce qui nous a poussé à présenter  une liste avec 05 hommes et 02 femmes. Il n’y a pas d’autres explications. Peut être, on essaie de tromper l’Etat parce qu’il y avait Palla Samb et Palla peut être femme ou homme, mais tout le monde savait qu’on a proposé une liste qui ne respecte pas la parité avec 05 hommes et 02 femmes », avoue-t-il. 
Cependant, l’opportunité d’une telle sortie se pose? Pourquoi faire une telle sortie après avoir claqué la porte du PDS, pour avoir été écarté des investitures? Aurait-il eu le même discours, s’il avait été retenu comme candidat de Wallu à Mbacké? Mystère et boule de gomme.
Le moins que l’on puisse dire, cette sortie qui n’est pas pour arranger les choses quand on sait qu’une élections législatives dans le département de Dakar sans la participation de la liste de YAW, cela équivaudrait à un boulevard ouvert à la liste de Benno Bokk Yakaar qui va s’accaparer des 7 postes de député.
J M D

Leave a reply