Sédhiou-le grand parti se met en route pour la présidentielle de 2024 : mobilisation en prélude à la visite de Malick Gakou

0
644

Militants et sympathisants du « Grand Parti » de la région de Sédhiou se mobilisent en prélude à la visite, début octobre, de leur leader Malick Gakou dans la région. Ils entendent lui trouver plus de 5.000 parrains sur les 3.000 requis. Vantant les mérites et qualités de leur mentor, avant-hier samedi 9 septembre au domicile de leur responsable départemental Mamadou Lamine Biaye, les inconditionnels de Malick Gakou lui réclament des moyens logistiques et financiers pour achever la mission déjà engagée, selon eux, à l’horizon 2024 pour le rendez-vous de l’élection présidentielle au Sénégal.

Le Grand parti semble ne plus rien laisser au hasard pour mettre toutes les chances de succès à ses côtés lors de la prochaine élection présidentielle au Sénégal en février 2024. « nous nous sommes réunis ce samedi au domicile de notre responsable départemental Mamadou Lamine Biaye pour relancer nos activités politiques et préparer une visite de terrain que doit effectuer le président Malick Gakou dans la région de Sédhiou » a expliqué Malamine Cissé, le maire sortant de la commune de Simbandi Brassou et responsable du grand parti. Et de préciser que « la première étape pour cette élection présidentielle, c’est d’assurer le parrainage et les hommes et les femmes autour de moi ici ont réaffirmé leur engagement à en assurer pour le président Gakou. Il nous a donné un quota de 3.000 parrains mais nous, nous nous sommes engagés à lui donner plus ».

Réaffirmant leur ferme engagement à porter au pinacle leur leader, Mamadou Lamine Biaye, le responsable départemental de ce parti relève que « lors des élections passées, il a été reproché au Grand parti de n’avoir pas mobilisé le nombre de parrainages requis mais cette année, nous en donnerons le maximum. Le camp présidentiel avait fait observer qu’il y’avait des doublons sur notre liste mais nous avons appris de cette expérience et nous ferons le nécessaire cette année ».

Interrogé sur le long séjour dans l’opposition qui a sans doute effrité le parti, Mamadou Lamine Biaye répond qu’ « il est vrai que rester dans l’opposition pendant douze ans n’est pas chose facile et raison pour laquelle certains ont quitté. Mais nous osons espérer que la massification se fera à nouveau dans le Grand parti. Les responsables doivent continuer à donner de leur mieux pour hisser notre parti aux cimes du succès ». Au nom de l’assemblée de ce samedi, Malamine Cissé a indiqué que « durant notre congrès, nous avons fait observer au président Gakou de faire le tour du Sénégal car le Sénégal ne se limite pas à Guédiawaye et il s’est engagé à le faire. Nous préparons sa visite de Sédhiou. Nous attendons également de lui les moyens notamment logistiques car comme vous le savez, nous sommes dans une région très enclavée et il faut des moyens solides de déplacement pour sillonner cette région. Nous avons aussi besoin d’un appui financier pour mieux nous organiser en conséquence ». Et tous de conclure durant les échanges que « Malick Gakou est un homme intègre qui a quitté la mouvance présidentielle quand il a constaté des irrégularités et personne ne peut lui reprocher de la mauvaise gestion. Nous sommes membres de la coalition de l’opposition dénommée « Yewwi Askan wi » et Malick en est un des fondateurs. C’est un candidat potentiel avec beaucoup de chance de succès ».

Moussa DRAME

 

Leave a reply