Suppression du guichet unique de la Cbao : l’ACSIF dénonce une «forfaiture» 

0
662

L’Association des clients et sociétaires des institutions financières (ACSIF) a dénoncé avec la dernière énergie la  mesure prise  par la Cbao Sénégal, filiale du Groupe Attijariwafa Bank, consistant à supprimer le guichet unique. Face à la presse  hier, vendredi 18 février, le président de l’ACSIF, Famara Ibrahima Cissé a qualifié cette décision de «forfaiture». Si rien n’est fait pour contre carrer cette mesure «unilatérale», l’ACSIF  compte à partir de la semaine prochaine  bloquer toutes les agences de la Cbao.

La Cbao Sénégal a décidé de supprimer le guichet unique. Une décision que l’Association des clients et sociétaires des institutions financières (Acsif) qualifie de «forfaiture».

«Aucun client de la Cbao  n’a désormais la possibilité  de retirer au-delà de 200 mille francs sur une agence, autre que  l’agence dans laquelle il a ouvert  son compte. Aucun client  de la Cbao n’a non plus la possibilité d’émettre un chèque  endossé par un autre particulier et que ce denier puisse retirer  le chèque dans une autre agence. Aucun client de la Cbao, en ce qui concerne son compte d’épargne, n’a la possibilité de retirer  dans une autre agence n’importe quelle somme. Ce qui est une forfaiture, un manque de respect  et un manque de considération vis-à-vis  des usagers de cette institution financière», a dénoncé le président de l’Acsif Famara Ibrahima Cissé lors d’une conférence de presse hier, vendredi 18 février.

L’ACSIF lance ainsi  un appel  à l’Etat du Sénégal et à la Bceao pour qu’ils prennent  leurs responsabilités sur cette question. «Nous n’accepterons pas que d’autres tracasseries viennent s’ajouter aux tracasseries  que les usagers sont en train de vivre. Nous allons combattre cette mesure par tous les moyens,  parce qu’elle a un but purement lucratif. C’est un gain de 3 milliards de francs Cfa que la Cbao va faire avec l’effectivité de cette mesure. Si cette mesure passe, toutes les autres banques vont l’appliquer», prévient  M. Cissé.  Si cette mesure n’est pas retirée, l’ACSIF compte à partir de la semaine prochaine bloquer, sur l’ensemble du territoire national,  toutes les agences de la Cbao Sénégal. 

Réparer les dysfonctionnements causés aux usagers par les opérateurs de téléphonie

Sur un autre registre, l’Acsif se réjouit  des sanctions punitives et pécuniaires  que l’autorité de régulation des  télécommunications et des postes (Artp) a pris contre Orange, à hauteur de 16,7 milliards de francs Cfa, Expresso 1 milliard  Fcfa et Free à plus de 2,5 milliards Fcfa. Ainsi Famara Cissé et ses collègues demandent-ils à ce qu’une partie de cette manne financière serve à soulager les populations qui ont été victimes des disfonctionnements de la qualité des services de ces opérateurs de téléphonie. 

«Nous voulons aussi que l’Etat du Sénégal utilise une  partie de cette somme pour améliorer la qualité de service du réseau dans les zones où le fonctionnement est défectueux pour permettre à ces populations d’être à chance égale aux autres qui sont à Dakar», a-t-il ajouté.

NDEYE AMINATA CISSE

Comments are closed.