Affaire Cheikh Yérim et l’ex-capitaine Touré : Cheikh Yérim Seck et l’Harmattan condamnés en première instance

0
741

L’affaire impliquant le journaliste Cheikh Yérim Seck, Xavier Pryen, Directeur général des Éditions Harmattan, et l’ex-capitaine Seydina Oumar Touré a connu son dénouement ce mercredi 8 mai, avec le verdict du tribunal correctionnel de Dakar.

Après avoir statué publiquement, contradictoirement à l’égard de la partie civile[…] , le juge a reconnu coupable Xavier Pryen, responsable des Éditions l’Harmattan,  et l’ancien journaliste de Jeune Afrique, respectivement de diffamation et complicité de ce chef.

Le jugement du 8 novembre 2023 (n° 521/2023) a été prononcé de manière publique, où Xavier PRYEN et Cheikh Yérim SECK ont été respectivement jugés coupable et complice de diffamation. Les prévenus ont été condamnés à une peine de six mois d’emprisonnement avec sursis. Le tribunal a également reçu favorablement la constitution de partie civile de Seydina Oumar TOURE, qui a été alloué une compensation de 5.000.000 FCFA à titre de dommages et intérêts pour préjudices.

La décision a également statué sur la responsabilité civile des Éditions l’Harmattan, l’éditeur du livre contenant les propos diffamatoires. Elles sont déclarées civilement responsables et devront garantir le paiement de la somme due à Seydina Oumar TOURE.

Le tribunal a ordonné la publication de cette décision dans trois quotidiens nationaux, Walfadjri, L’Observateur et Le Soleil, aux frais des prévenus. De plus, ils sont condamnés aux dépens et la contrainte par corps a été fixée au maximum conformément à l’article 460 du Code de procédure pénale.

L’ancien capitaine de la gendarmerie, assisté de son avocat Me Moussa Sarr, a gagné son procès contre  l’auteur du livre intitulé « Macky Sall face à l’histoire ». En effet, Cheikh Yérim Seck avait porté des accusations contre M. Touré dans son ouvrage.

Dans son livre, « Macky Sall face à l’histoire », en guise de rappel, Cheikh Yérim Seck a écrit à propos de Seydina Oumar Touré des éléments susceptibles de le mettre en cause. Il a notamment mentionné que Seydina Oumar Touré aurait transmis la plainte d’Adji Sarr à Ousmane Sonko via WhatsApp, et aurait encouragé Adji Sarr à prendre un avocat qui aurait obtenu des informations sur la plainte.

Leave a reply