TAEKWONDO : vers la tenue, au Sénégal, des Championnats juniors qualificatifs aux JOJ

0
839

Le président de la Fédération mondiale de taekwondo, Chun-wong Choue, a évoqué, jeudi à Dakar, la possibilité pour le Sénégal d’accueillir les championnats juniors de la discipline qui serviront d’épreuves qualificatives aux Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) prévus du 31 octobre au 13 novembre à Dakar, Saly (Thiès) et Diamniadio.

« J’espère qu’en 2026, le Sénégal  organisera, avec succès, les Jeux olympiques de la jeunesse(JOJ). En perspective de cet événement, j’ai discuté avec Mamadou Diagna Ndiaye et nous avons évoqué la possibilité que le Sénégal accueille en début 2026, les championnats juniors de taekwondo qui seront en même temps les épreuves qualificatives pour ces JOJ », a-t-il dit.

S’exprimant lors d’une rencontre avec le président du Comité national olympique et sportif  sénégalais (CNOSS), Mamadou Diagna Ndiaye, a promis que la Fédération mondiale de taekwondo « va accompagner le processus  et soutenir le Comité d’organisation ».

Il a assuré que la fédération qu’il dirige fera de son « mieux pour soutenir le développement du taekwondo en Afrique ». « C’est un sport pour les jeunes, pour leur permettre de gagner en courage, en respect, et en dignité », a-t-il soutenu.

Il a aussi évoqué l’ampleur qu’à prise cette discipline sportive née en Corée du Sud.  « Le taekwondo est un sport  dominant en Corée, mais, aujourd’hui, il a dépassé nos frontières. C’est une famille de 212 pays membres plus la communauté des réfugiés », a-t-il dit, annonçant la mise en place d’un programme de bourses pour les réfugiés. ’’Mon ambition avec le comité olympique est de voir un jour un réfugié remporter la médaille olympique’’, a-t-il affirmé.

En Afrique, a-t-il poursuivi, seules la Namibie et l’Érythrée ne sont pas encore membres, et probablement avec les championnats du monde, la Namibie va bientôt adhérer », a-t-il rassuré.

Le directeur de cabinet du ministre des Sports, Ibrahima Ndao, le  président de la Fédération sénégalaise de taekwondo, Balla Dièye, ont également pris part à la rencontre.

« Le Sénégal, le CNOSS et moi-même, considérons votre présence parmi nous comme un honneur et un grand privilège. Nous nous félicitons des relations privilégiées que nous entretenons et des belles perspectives d’avenir qui s’offrent à nous”, s’est de son côté réjoui le président du CNOSS.

Il a salué « l’engagement, les idéaux et le parcours  professionnel admirable » de Chung-won Choue, ainsi que « les valeurs de sportivité, de paix et de solidarité » qu’il incarne.

 

Leave a reply