Tchad: grâce pour 110 personnes condamnées après les manifestations du 20 octobre 2022

0
1006
Au Tchad, le président de transition Mahamat Idriss Déby accorde une grâce à une nouvelle vague de 110 personnes jugées et condamnées après les manifestations du 20 octobre 2022. Elles avaient été condamnées pour des faits d’attroupement non-autorisé, coups et blessures volontaires, incendie volontaire, destruction des biens, violence et voies de fait. Cette grâce intervient alors que le facilitateur de la Ceeac dans la crise politique tchadienne, le président de la RDC Félix Tshisekedi, arrive pour une mission à Ndjamena.
Rfi.fr

Leave a reply