Traité de dangéreux par le procureur Amady Diouf, Ousmane Kabiline Diatta est libre

0
278

Placé sous mandat de dépôt au courant du mois de juin 2022 par le juge d’instruction Maham Diallo pour complot contre l’autorité de l’Etat, participation à un mouvement insurrectionnel, actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves, culture et trafic de chanvre indien, Ousmane Kabilline Diatta a été finalement libéré hier vendredi 19 avril 2024.

Ce « bras armé de César Atoute Badiate »  a bénéficié de la loi d’amnistie d’après des sources judiciaires contactées par Seneweb.

Suite à son arrestation, le procureur de la République à son temps, avait présenté Diatta comme un dangereux combattant du maquis.

 » Ousmane Kabilline Diatta apparaît incontestablement comme un combattant aguerri qui a fait ses preuves aussi bien durant les combats dans le maquis que dans les tâches opérationnelles d’encadrement et de mobilisation des membres de l’aile civile du MFDC, tâches qui lui étaient souvent dévolues », déclarait Amady Diouf devant la presse nationale et internationale.

Le chef du parquet de Dakar en 2022  avait révélé également que Diatta travaille avec acharnement à la réunification du mouvement et c’est dans cette perspective qu’il a cherché à installer une base à Vélingara où il avait l’ambition de réunir toutes les factions du MFDC mais les opérations de reconnaissance de terrain dont il a dû procéder n’ont pas été concluantes.

Leave a reply