Une Burkinabè candidate au poste de juge à la CPI

0
541

(Apanews)- La juge d’instruction internationale, Adélaïde Dembélé veut changer « la perception » des citoyens vis-à-vis de la justice pénale internationale.

Le Burkina présente la candidature de la juriste Adélaïde Dembélé au poste de juge à la Cour pénale internationale (CPI) pour la période de 2024-2033, rapportent plusieurs médias burkinabè.

L’élection se tiendra à New York en décembre 2023 à l’occasion de la 22ème Assemblée des Etats Parties (AEP) au Statut de Rome.

Une source judiciaire informe que Adélaïde Dembelé est présentée dans cette élection pour la liste A.

Le Conseil supérieur de la magistrature Burkinabè lui a délivré, en mars dernier, un document attestant de la conformité de sa candidature à ces hautes fonctions judicaires.

La juge Dembélé veut changer « la perception » des citoyens vis-à-vis de la justice pénale internationale.

« A savoir si la justice pénale internationale est instrumentalisée ou pas, la réponse dépend de la perception du rôle de chaque acteur de la justice au cours de la procédure », peut-on lire sur son affiche de campagne.

Juge d’instruction internationale à la Cour spéciale en Centrafrique, Adelaïde Dembélé, est une magistrate de carrière expérimentée en enquête, instruction et jugement des crimes, y compris internationaux et des crimes organisés et transnationaux.

Leave a reply