Affaire du scandale présumé sur le contrat d’armement : le député Abass Fall saisit le président de l’assemblée nationale

0
310

La polémique ne s’estompe pas ! L’affaire du scandale présumé sur l’achat d’armement impliquant des ministres de la République n’a pas encore connu son dénouement. Preuve en est, les députés de la coalition Yaw en l’occurrence Abass Fall saisit le président de l’Assemblée nationale à l’effet d’une proposition de résolution visant la création d’une commission d’enquête parlementaire au sujet du contrat d’armement entre le ministre de l’environnement et du développement durale et la société Lavie Commercial.

Cette commission, selon le député Abass Fall de la coalition Yaw, va enquêter sur les conditions de négociation et d’attribution du marché à Lavie Commercial Brokers. En plus, des conditions d’approbation du contrat par le ministère des Finances, le député entend connaitre les raisons ayant fondé cette décision du ministère de l’environnement et du développement durable à commander des armes de guerre telles que des fusils d’assaut, des munitions de guerre et entre autres armes pouvant raisonnablement entrer dans le cadre de la protection de l’environnement. Ne s’en limitant pas en si bon chemin, le député membre du parti Pastef veut savoir la pertinence des clauses financières retenues dans le contrat au profit de la société Lavie Commercial Brokers. Aussi veut-il passer en revue l’implication ou non de trafiquant internationaux d’armes dans la procédure de négociation et d’exécution du contrat. L’état d’exécution du contrat, notamment la livraison des armes et la distribution ou non aux services du ministère de l’environnement et du développement durable ainsi que le lieu de leur stockage, de leur entretien et de leur surveillance. L’honorable député souhaite auprès du président Amadou Mame Diop de lui permettre à voir plus claire tous les actes, faits ou événements susceptibles de permettre directement ou indirectement à l’assemblée nationale d’avoir les information utiles à l’exercice de sa  mission d’enquête relative au contrat d’armement en cause.

O G

Leave a reply