Afrobasket féminin – Sénégal-mali (49-72) : les Aigles terrassent les Lionnes et les relèguent à la 3ème place

0
625

Surprises d’entrée de jeu par l’Ouganda, le Sénégal a subi une deuxième défaite hier, dimanche 30 juillet dans le derby qui l’a opposé au Mali pour le compte de la 2e journée de l’Afrobasket féminin. Les Lionnes se sont inclinées sur la marque sans appel de (72 à 49). Malgré cette déroute, l’équipe sénégalaise échoue à la troisième place du groupe et hérite de l’Egypte qu’elle croisera mardi prochain en 8e de finale.

 Après la surprenante défaite contre l’Ouganda, l’équipe du Sénégal a subi hier, dimanche 30 août à Kigali une raclée lors de la deuxième sortie contre le Mali pour le compte de la poule C. Les Lionnes se sont inclinées sur la marque de (72 à 49) après une partie âprement disputée.  Les Lionnes ont pourtant engagé la partie de la meilleure des manières. Agressives en défense et tranchantes dans le jeu de transition, Aya Traoré et ses coéquipières, contiennent les Aigles maliennes et prennent le match à leur compte (7-4). Ce qui leur permettra de mener la course en tête (14-6 ; 7e) avant d’enlever d’autorité le premier quart-temps avec 5e points (16-11). Le retour sera toutefois moins fluide pour le Sénégal. Même si les Sénégalaises étaient parvenues à maintenir l’avance (21-14e 5e), la bande à Mariama Coulibaly, Dieynaba Ndiaye et autres Kankou Coulibaly musclent le jeu intérieur et poussent les Lionnes à tenter sur les tirs en périphérie.  Mais l’exercice sera très périlleux puisque les Lionnes, étalent une maladresse criarde. Les Maliennes en profitent pour grignoter rapidement leur retard (21- 14e 5e et 25-23. 7e). Mieux, elles réussiront à passer devant (25-26. 9e) avant d’échouer sur deux petits points à la mi-temps (28-26). Au retour sur le parquet, les protégées de Tapha Gaye bafouent littéralement leur basket. Une succession de pertes de balles, le   manque d’agressivité des pivots du Sénégal sous le cerceau, coûtent cher car l’adversaire réussit à prendre l’avantage (28-31. 1e) et à le porter à plus 5 (28-35. 3e). Cette faillite aussi bien individuelle que collective   qui pousse le coach Tapha Gaye à demande le temps mort pour remonter les bretelles à ses joueuses et les galvaniser. Plus agressives en défense et incisives dans les phases offensives, les Aigles planent dans le jeu. Elles ne tardent à corser l’addition points (34-44.6e) et à larguer les Lionnes à 16 points à la fin du troisième acte de jeu (36e-52e).  Avec seulement 8 points au compteur contre 26 points, les Lionnes donnent le bâton à l’adversaire. Piquée dans leur orgueil, l’équipe du Sénégal va tenter de jouer son va-tout lors du dernier quart temps. Elle jette ses dernières forces pour stopper l’hémorragie.  La meneuse Cierra Dillard (20 points) sonne la révolte avec une succession des paniers.   Mais, avec les errements en défense et les nombreuses pertes de balles (22 pertes de balles durant le match), les Lionnes donnent le bâton à l’adversaire. Les Aigles n’en demandaient pas tant pour prendre leur envol en prenant une avance de 22 points (39-61 ; 4e).

Le Sénégal croise l’Egypte en 8e

Ce qui leur permettra de terminer en roue libre et de sceller la rencontre sur le score de (49-72). Cette prestation et une phase de poule catastrophique (deux défaites) est à oublier au plus vite pour cette équipe sénégalaise considérée comme l’une des prétendantes au titre. Après cette troisième place, les Lionnes vont devoir passer par les 8e de finale pour décrocher leur place en quart de finale réservés aux quatre équipes sorties premières de leur groupe. Le Sénégal a hérité de l’Egypte qu’il croisera demain mardi 1er août) Kigali.

Omar DIAW 

 

Leave a reply