Autopont entre front de terre et Bourguiba : Mansour Faye salue l’avancement des travaux

0
546

L’autopont de Front de Terre-Bourguiba peut être livré même avant le délai de 19 mois fixé par les autorités. En visite sur le chantier hier, vendredi 25 août, le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Mansour Faye, a magnifié le déroulement des travaux malgré les difficultés rencontrées par les exécutants du projet.

Le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Mansour Faye, a visité puis s’est félicité de l’état d’avancement des travaux de l’autopont Front de Terre-Bourguiba. Bâti sur un linéaire de 600 m, il est le pont le plus long parmi la douzaine déjà réalisée. De ce fait, le ministre trouve qu’à terme, l’infrastructure constituera une réelle source de soulagement pour les usagers notamment sur l’axe principal de Front de Terre, l’avenue Bourguiba et même Liberté 6. Mansour Faye n’a pas aussi manqué de revenir sur les difficultés rencontrées dans la réalisation de l’infrastructure. Les commerces installés sur cet axe et les différents réseaux d’assainissement, d’addiction d’eau et de téléphonie qui y sont installés ont entravé l’exécution correcte des travaux.

Cependant annonce-t-il, les bouclages ont été levés et la durée prévisionnelle des travaux qui était de 19 mois peut être réduite à la baisse, l’autopont livré au début de l’année prochaine. Le maire de Dieppeul Derklé, Cheikh Gueye, s’est lui aussi félicité des travaux. Une fois terminé dit-il, « l’ouvrage sera d’un grand apport pour sa commune car, il va soulager les usagers et les populations de manière générale. A signaler que la construction de l’autopont de Front Terre entre dans le programme pour fluidifier le trafic dans la capitale avec la construction d’ouvrages similaires dans les axes très fréquentés et embouteillés notamment aux heures de pointe. Actuellement réalisé à hauteur de 70%, l’autopont de Front de Terre va à terme faciliter la circulation sur l’avenue Bourguiba. Il va aussi intégrer dans sa conception des aires de stationnement, des espaces publics, un aménagement paysager d’envergure et un éclairage d’ensemble non limité à l’ouvrage.

FATOU NDIAYE

Leave a reply