Bénin: le parrainage d’au moins 15% des députés et maires désormais requis pour briguer la magistrature suprême (code électoral)

0
527

Le Parlement du Bénin a de nouveau apporté le mardi 5 mars dernier, des modifications au Code électoral du pays, avec notamment des innovations en matière de candidature à la présidentielle.

Pour briguer dorénavant le fauteuil présidentiel en République béninoise, chaque ticket présidentiel (formé d’un candidat à la Présidence et d’un autre à la vice-présidence) devra recueillir le parrainage d’au moins 15% des députés et maires, issus d’au moins 3/5e des circonscriptions électorales, soit un swift de 5% par rapport à la législation antérieure sur les modalités d’une candidature au scrutin présidentiel.

D’autre part, un député ou maire ne peut désormais parrainer qu’un candidat de son parti politique, à moins d’un accord de gouvernance préalable entre deux partis, ne soit formalisé auprès de la CENA (Commission électorale nationale autonome) avant le dépôt des candidatures, d’après le nouveau Code électoral.

Les nouvelles modifications du code électoral au Bénin ont été validées par 79 députés, 28 députés s’y sont opposés et un s’est abstenu. La prochaine présidentielle au Bénin est prévue en 2026. Le président sortant, Patrice Talon s’est engagé à ne pas briguer un 3ème mandat.

Leave a reply