Cdm 2022 : grâce à un doublé de Mbappé, la France se qualifie en quarts de finale

0
999

Convaincante dans son groupe de qualification, l’équipe de France entrait maintenant dans le vif du sujet pour défendre son titre. Opposé à une équipe polonaise qui n’a pas été flamboyante jusqu’à présent, l’affiche s’annonçait largement favorable pour les Bleus, du moins sur le papier. L’armada Griezmann, Mbappé, Dembélé et Giroud devait à tout prix s’offrir les Białe Orły de Lewandowski pour franchir une première étape dans la conservation de son titre de Champion du monde.

Rapidement, les Bleus sont très bien entrés dans ce huitième de finale, avec un Dembélé en feu. Le Barcelonais a été le premier à mettre du danger (11e), avant un missile de Tchouaméni déviée de justesse par Szczęsny (14e). Décidément en forme sur le côté droit, Dembélé se projetait et adressait un centre parfait vers Giroud… trop court (29e). Une occasion que les Bleus ont regrettée, car la Pologne est ensuite entrée dans un temps fort, avec une triple occasion déviée par Lloris, puis Varane sur sa ligne (39e).

La France assure l’essentiel

L’équipe de France commençait alors à douter, mais au meilleur des moments, Mbappé glissait une merveille pour Giroud, qui gagnait son duel devant Szczęsny pour mener au score et devenir le meilleur buteur de l’Histoire des Bleus, avec 52 réalisations (1-0, 45e). Le plus dur était fait avant le retour aux vestiaires, mais il fallait ensuite assurer la qualification en deuxième mi-temps. Et au retour des vestiaires, les Bleus avaient pris l’ascendant et multipliaient les percées vers une défense polonaise bien moins sereine qu’en première période.

Olivier Giroud pensait même marquer d’une sublime retournée, mais une position de hors-jeu était signalée (58e). Pas d’inquiétude pour les Bleus, très solides défensivement, notamment grâce à un Griezmann omniprésent. Et sur une attaque polonaise, c’est d’ailleurs le Colchonero qui a offert un dégagement décisif vers Giroud. Le buteur milanais transmettait à Dembélé, qui offrait une belle passe à Mbappé pour le but du break, d’une belle enroulée (2-0, 75e). Avant une sublime frappe enroulée pour nettoyer la lucarne de Szczęsny et s’offrir un doublé (3-0, 89e). La qualification était assurée au terme d’un match abouti et un penalty transformé par Lewandowski ne pouvait que consoler la Pologne (3-1, 90e+7). Les Bleus verront donc les quarts de finale, en regardant tranquillement Angleterre-Sénégal, pour connaître leur adversaire.

Leave a reply