Commande d’armes du ministère de l’environnement : le matériel en livraison, selon Alioune Ndoye

0
858

La commande en armement pour les personnels des Eaux et Forêts et les agents des Parcs Nationaux est en livraison. L’annonce a été faite hier, jeudi 8 décembre, par le ministre de l’Environnement, du développement durable et de la Transition écologique, Alioune Ndoye. Il était à l’Assemblée nationale pour le vote du budget de son département. 

Le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Alioune Ndoye, a annoncé aux députés que le matériel et équipement militaire, d’une valeur de plus de 45 milliards, qui devrait être acquis par les Eaux et Forêts par commende, et évoqués dernièrement par la presse, commence à être livré. Il était à l’Assemblée Nationale hier, jeudi 8 décembre, pour l’examen du budget de son ministère. «Le marché ne souffre d’aucune irrégularité», a-t-il ajouté car étant pour la défense nationale.

Il a aussi précisé que c’est destiné aux Forces de Défense et de Sécurité (les agents des Eaux et Forêts ainsi que ceux des Parcs nationaux), pour les doter d’équipements de sécurité afin de faire face aux délinquants lourdement armés, de logistique pour lutter efficacement contre le trafic illicite et l’exploitation abusive de bois, contre les feux de brousse, le braconnage, entre autres.

Face aux parlementaires, il est également revenu sur la mise en œuvre de la loi sur le plastique, révélant que plus 70.000 tonnes ont été saisies dernièrement par ses services. Selon lui, le fait que la loi qui ne soit toutefois pas appliquée dans toute sa rigueur, est une mesure de souplesse décidée par l’Etat à cause de la situation mondiale comme la guerre en Ukraine.

Parlant de la coupe de bois en Casamance, Alioune Ndoye annonce que plusieurs zones sont désormais sécurisées et que la traque continue, comme recommandée par le président de la République, Macky Sall. A l’Assemblée nationale, le ministre de l’Environnement a, en outre, annoncé des projets d’aménagement du Parc de Hann et le Parc National du Niokolo-Koba.

À propos de l’effectif du personnel forestier, Alioune Ndoye souligne que les agents sont au nombre d’un peu plus d’un millier pour les Eaux et Forêts, regroupant tous les grades : personnel technique, ingénieur des travaux et  ingénieur de conception.

A signaler que le ministre Alioune Ndoye a été longuement interpellé par les députés sur plusieurs points. Le député Malick Kébé, par exemple, a voulu avoir plus de détails sur la mise en œuvre de la loi sur le plastique. Thierno Alassane Sall, quant à lui, s’est offusqué de la situation du marigot de Mbao, tout en déplorant la perte des massifs forestiers.

Le député Ibrahima Diop demande des solutions à la mauvaise qualité de l’air dans la capitale, Dakar, causée notamment par la pollution automobile. Babacar Mbengue est revenu sur le cas de la baie de Hann que polluent une dizaine d’entreprises qui y déversent leurs déchets. Les députés Lemou Touré et Fatou Gaye se sont attaquées à la pollution causée par les industries dans la zone de Mboro.

Pour l’exercice 2023, le budget du ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique s’élève à  67. 281. 966. 160 FCFA en Autorisations d’engagement (AE) et 38. 781. 966. 160 FCFA en Crédits de paiement (CP).

FATOU NDIAYE

Leave a reply