Couverture médiatique du mondial Qatar 2022 : la subvention de L’ANPS passe de 50 à 60 millions

0
402

Le ministre des Sports, Yankhoba Diattara a joint l’acte à la parole, en augmentant la subvention accordée à l’Association nationale de la Presse sportive (ANPS), en plein préparatif pour accompagner les reporters à la prochaine Coupe du monde, prévue du 20 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar. Selon le patron du football sénégalais, l’enveloppe passera de 50 à 60 millions de francs CFA. Il en a fait l’annonce ce samedi 5 novembre, lors du panel organisé par l’ANPS en direction de la 22ème édition du mondial de football.

Chose promise, chose due. Le ministre des Sports, Yankhoba Diattara va revoir à la hausse la subvention à la presse sportive, comme promis lors de son face à face avec des journalistes, le 24 octobre dernier. Cette enveloppe plus fournie accordée à l’Association nationale de la Presse sportive (ANPS), en plein préparatif de la prochaine Coupe du monde de football, vise notamment à accompagner les reporters dans la couverture de cet événement au Qatar. Ainsi, « le montant passera de 50 à 60 millions de francs CFA», a déclaré le ministre ce samedi 5 novembre, au cours d’un panel organisé par l’ANPS en direction de la 22ème édition du mondial, prévue du 20 novembre au 18 décembre au Qatar. Une façon de confirmer cette volonté de l’État de réunir toutes les «conditions» pour une bonne participation de l’équipe du Sénégal à cette compétition majeur. Aujourd’hui, ajoute Yankhoba Diatara, «la presse fait partie de la délégation officielle vu le rôle important qu’elle joue.» Prenant la parole, le président de l’ANPS, Abdoulaye Thiam, s’est félicité d’une telle décision et du fait que le ministre a suivi tous les sous-thèmes abordés à cette occasion.   Tout comme il s’est réjouis de la présence des précurseurs Majib Sène, Mamadou Koumé, Babacar Noël Ndoye, Cheikh Tidiane Fall,  entre autres, qui ont transmis le flambeau. De son côté, Louis Lamotte, le représentant de la Fédération sénégalaise de football (FSF), par ailleurs chargé du marketing, encourage les journalistes à «jouer leur partition, à faire leur travail et galvaniser en tant que 13ème Gaindé, la prestation de l’équipe nationale mais aussi un traitement de l’info avec le recul.» Comme c’était le cas lors de la CAN victorieuse au Cameroun loin des faits divers qui ont souvent accompagné les prestations des équipes nationales. Quant au sélectionneur des Lions de la Téranga, Aliou Cissé, il a promis plus d’ouverture pour «permettre aux reporters de rendre compte au public tout en respectant la vie de groupe.»

Pape Moussa CAMARA ( Stagiaire)

Leave a reply