Diourbel/rentrée scolaire à deux vitesses : l’IEF Yakhoba Massaly rassure

0
339

La rentrée scolaire des élèves risque de se faire à deux vitesses au niveau du département de Diourbel. Et pour cause, 10 établissements sont inondés. Pourtant l’inspecteur départemental de l’éducation et de formation Monsieur Yakhoba Massaly, rassure élèves et parents d’élèves en soutenant que le climat général est favorable à une reprise effective des cours ce jeudi.

«Nous avons quelques difficultés avec quelques  écoles qui ont reçu une grande  quantité d’eau. Ces écoles de façon quantitative ne dépassent pas la dizaine. Nous avons fait hier (mardi, Ndlr) le point avec le Préfet et quelques services techniques. Nous sommes rendus compte qu’’il y a  au moins 4 qui ont  retrouvé un état de salubrité acceptable. Il y a 6 établissements dont la situation est assez inquiétante. Mais, nous comptons démarrer les cours dans de bonnes conditions en attendant que les travaux de mise en état se réalisent», a-t-il déclaré.   Et il poursuit, «je voudrais témoigner de l’effort exceptionnel que l’Etat a fait à travers le ministère de l’éducation, l’année dernière en matière de dotation  de personnel enseignant. Nous avons reçu un nombre satisfaisant d’enseignants mais cette réception a trouvé un déficit chronique de 247 enseignants. Nous avions ainsi un gap de 100 enseignants. Malheureusement, nous avions  eu des départs.  Ainsi, nous avons un déficit de 100 enseignants avec les extensions dans quelques collègues d’enseignements.  Nous avons quelques départs et le gap n’a pas été comblé».

«Nous avons des besoins très présents avec la réouverture de classes de secondes dans certains CEM. Nous avons quelques besoins très présents de professeurs pour faire démarrer les classes de seconde de façon normale. Mais, de façon conservatoire, nous  comptons avec l’accompagnement de l’Etat faire des  redéploiements  et des réajustements en attendant la dotation en personnel», a-t-il conclu.

Adama NDIAYE

Leave a reply