Equipe Nationale Féminine : les Lionnes séduisent et explosent l’Algérie (4-0)

0
773

Auteure d’une prestation aboutie, l’Equipe Nationale du Sénégal s’est encore imposée face à l’Algérie, en amical (4-0) au Stade Lat-Dior de Thiès. Face à de faibles Algériennes, les Lionnes et Nguénar Ndiaye se sont fait plaisir et confirment leurs ambitions.

Les Lionnes se sont régalées. Et ont régalé. Le temps d’une soirée, d’un nouveau match amical, dans un Stade Lat-Dior qui devient de plus en plus une forteresse imprenable pour leurs adversaires, les Sénégalaises ont retrouvé cette notion de plaisir qu’elles avaient franchement perdu depuis un certain temps. Bien que, disons-le, la relative faiblesse de l’adversité va sans doute tendre à relativiser cette performance. En pleine reconstruction, l’Algérie est venue en touriste dans la capitale du Rail.

Des Vertes qui avaient déjà pris trois buts sur la même pelouse. Elles n’auront pu éviter une note aussi pire face à des Lionnes vraiment séduisantes, surtout en première période, malgré l’absence de Ndeye Awa Diakhaté. Une belle soirée pour la bande à Mame Moussa Cissé ponctuée par des buts et actions de qualité. Un récital offensif débuté pourtant débuté par une action malheureuse avec une frappe de Nguénar Ndiaye qui s’écrase sur le poteau droit de Lamia Lounas dès l’entame du match (5e).

Nguénar Ndiaye, l’action d’une prestation remarquable

Mais la suite n’était pas pour permettre à la gardienne algérienne de briller, bien au contraire. La pensionnaire de l’ASE Alger Centre n’aura fait que constater d’énormes dégâts. Après s’être sauvée du manque de réussite de Nguénar Ndiaye (5e), Mama Diop (7e) et après avoir miraculeusement repoussé un coup-franc très dangereux de la spécialiste Nguénar Ndiaye (15e), Lamia de se plier. Dans la foulée dans corner qu’elle a elle-même concédé, Korka Fall se charge du cuir et envoie un très bon centre à Nguénar.

L’attaquante du Bourges Foot 18 contrôle de la poitrine et envoie un plat du pied tout simplement imparable. Pour le plus grand bonheur de ses partenaires et du public présent dans les gradins (1-0, 15e). De quoi confirmer les très bonnes intentions sénégalaises, alors que les malheurs algériens ne faisaient que commencer. Inès Boutaleb doit ainsi constater la rigueur et la hargne de ses adversaires. Totalement assommée par Adji Ndiaye, la joueuse du FC Metz doit céder sa place peu après après le premier but du match (17e).

À force d’asphyxier les adversaires et de leur donner des coups, à l’image de ce tacle complètement raté de Safietou Sagna sur Morgan Belkhitir (29e) qui comme Boutaleb, voit sa partie finir prématurément. Inofensives pendant une demi-heure de jeu, les Algériennes ont de se révolter à travers un coup-franc de Shana Boumari, sans danger pour Adji Ndiaye (32e). Après, le Sénégal se remettait en attaque, par l’intermédiaire d’une Nguénar Ndiaye exceptionnelle. Après une joli dédoublement sur son côté, la numéro 9 des Lionnes délivre un joli centre à Mama Diop, qui fusille Lamia (2-0, 32e).

Les Lionnes, toutes puissantes

Et Nguénar refait des siennes. Après sa pause décisive pour Mama Diop, la Mbouroise se distingue à nouveau sur une action collective de grande classe qu’elle aurait pu concrétiser sans un arrêt exceptionnelle de Lamia, mais Korka Fall, en renard de surface et digne de la meilleure buteuse du championnat national, suit et met la balle au fond des filets (3-0, 45e). Même une demie boulette d’Adji Ndiaye, qui relâche une balle à la sortie d’un corner dans les ultimes instants de la première période, ne pourra permettre aux Algériennes d’inquiéter la défense sénégalaise qui se dégage en catastrophe.

Le second acte sera moins flamboyant que la première, mais les Lionnes ont continué de monopoliser le ballon, et même de se procurer des situations, à l’image de cette frappe de Korka Fall sur une délicieuse passe en retrait de Nguénar Ndiaye (47e). Si elle a rarement été inquiété, la défense du Sénégal ne s’est pas endormie, et ce n’est pas Nouheb Naili qui dira le contraire, elle qui a constaté un énorme retour d’une Mbayang Sow (54e) qui va ramener du danger offensif sur coup-franc (64e). Sous une pluie battante, les Sénégalaises et Nguénar Ndiaye closent une superbe prestation par un 4e but (90e+1).

wiwsport.com

 

Leave a reply