Est de la RDC: plus de 160 000 nouveaux déplacés en mars 2024 dans le Nord-Kivu

0
211

Alors que la situation sécuritaire reste très dégradée dans l’est de la République démocratique du Congo, au moins 165 000 personnes ont été déplacées en raison des combats pour ce seul mois de mars 2024, a annoncé l’ONU dans un rapport publié lundi 8 avril. Ces importants mouvements de populations ont eu lieu alors que le Mouvement du 23 mars (M23), soutenu par le Rwanda voisin, contrôle toujours une partie du territoire du Nord-Kivu.

Leave a reply