Forum sur l’université Souleymane Niang à Matam : réflexion sur les enjeux, les domaines de formation et de recherche

0
303

La commune de Matam a abrité, le week-end dernier, un forum International sur l’Université Souleymane Niang. Une rencontre de haute facture qui a permis aux panélistes, en l’occurrence des universitaires, de plancher sur la vie et l’œuvre du professeur agrégé en Mathématiques, ancien Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et ancien Président de l’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (Anst)…

Ce forum a également permis  de discuter sur  les enjeux et les perspectives de la construction de l’Université et aussi les domaines de formation et de recherche. A cet égard, la rencontre qui a été initiée par le Mouvement Matam Debout, une association citoyenne apolitique, s’est révélée être un événement de haute facture pour avoir regroupé plusieurs participants, dont des autorités administratives, des autorités politiques, des chefs religieux et coutumiers. En plus des éminents panélistes composés d’universitaires, parmi lesquels des professeurs agrégés en Mathématique, des facultés de droit et des  cadres originaires de la région, ainsi que des membres de  la diaspora… Sans oublier les responsables des groupements de femmes et ceux des associations sportives et culturelles qui ont fait le déplacement.

Les activités qui se sont déroulées durant deux jours, ont permis de plancher sur la vie et l’œuvre du Professeur Souleymane Niang, les enjeux et les perspectives et les  impacts  socioculturels  de  l’Université. Des panels vivement conduits par le Professeur Kalidou Diallo, ancien ministre de l’Education, le Professeur Hamidou Datt, agrégé en Mathématique, académicien, le Professeur Mamadou Sangharé, agrégé en Mathématique et le Professeur Wagué… Et dans la même dynamique, le  Professeur  Samba  Thiam, agrégé des Facultés de Droit à l’Universite Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar et avocat au barreau de Paris, Elhadj Amar Niang, Aboubacar Nguébane expert maritime agréé à l’Ordre national des experts du Sénégal.

Par endroit, la rencontre qui s’est aussi cristallisée dans la sensibilisation des populations, avec l’arrivée massive de plusieurs milliers d’étudiants, s’est traduite en espace d’échanges. D’où cet enthousiasme affiché du maire de Matam, Mamadou Mory Diaw, et du coordinateur du mouvement, pour saluer «les opportunités socioéconomiques avec l’érection d’une université dans la commune de Matam qui dispose d’espace suffisant pour abriter l’institution».

Pape Moctar NDIAYE

 

Leave a reply