Grogne au ministère de l’Elevage: des techniciens décident de boycotter au contrôle des moutons de Tabaski

0
375

L’association nationale des techniciens de l’élevage du Sénégal (ANTES) sont rouge de colère. Las d’exiger le paiement de leur indemnité, ces agents de l’ANTES décident de passer à la vitesse supérieure.

Sur les ondes de Walf radio, l’association par la voix de son porte parole Fallou Mbacké informe qu’elle boycotte toutes les activités liées aux préparatifs de la fête de Tabaski à savoir : le contrôle sanitaire, suivi du mouvement de bétail au niveau des frontières et la remontée des données. A cet effet, prévient Fallou Mbacké, « si rien n’est fait nous allons passer à la vitesse supérieure ».

Selon le parte voix du jour « Il était question de discuter sur les problèmes rencontrés par les agents dans l’exercice de leur fonction. Parmi les points abordés, nous pouvons citer la question des indemnités qui, à notre niveau est la plus importante pour l’instant. Il y a aussi les conditions de travail des agents, la situation des techniciens privés ».

D’après M. Mbacké, sur le premier point, le directeur de Cabinet du ministre de l’Elevage « avait déclaré que les indemnités seront virées à la fin du mois de juin », ce qui n’a pas été fait. Concernant les autres points des cartes d’identifications pour les privés seront à l’étude. Ces promesses de taille ont poussé l’ANTES via ses représentants de surseoir à la marche qu’elle voulait organiser à Dakar.

O Goudiaby

Leave a reply