Guinée-Bissau: une tentative de coup d’Etat perpétrée par des «militaires et paramilitaires»

0
146

En Guinée-Bissau, Fernando Vaz, porte-parole du gouvernement a tenu un point de presse, ce samedi 5 février, pour revenir sur les événements du mardi 1er février au palais du gouvernement, une «tentative de coup d’Etat» perpétrée, selon lui, par «un groupe de militaires et paramilitaires».

Le ministre Fernando Vaz n’a pas donné de précisions sur le nombre d’assaillants ni sur les arrestations, en évoquant «le secret de la justice» mais il a pointé du doigt «des individus impliqués dans le narcotrafic», appuyés par «des mercenaires», «des rebelles de Casamance», région du sud du Sénégal agitée, depuis 40 ans, par la rébellion du MFDC. Interrogé sur l’absence du chef d’Etat-major des armées, le porte-parole a répondu que le général Biagué Na Ntam était soigné en Espagne «pour une opération oculaire», mais «qu’il se portait bien». 

RFI.FR

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :