Hôpital Gaspard Kamara : des nouvelles pas rassurantes pour les nourrissons de la pouponnière « Keur Yeurmandé »

0
255

L’affaire de la pouponnière « Keur Yeurmandé » est loin de connaître son épilogue. Interpellé sur l’état de santé de ces  50 nourrissons nourrissons par nos confrères de la Rfm, le Dr Ibrahima Giroux, Enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger,  donne des nouvelles qui ne rassurent pas. Selon lui, la plupart de ces bébés risquent de mourir avant l’âge de 05 ans s’ils ne  bénéficient pas d’une prise en charge nécessaire. En effet, il estime que ces bébés ont vécu un stress sévère qui nécessite un accompagnement rigoureux.

« Les 50 bébés sauvés des mains de la dame et pris en charge dans les hôpitaux comme Gaspard Kamara et autres courent de graves risques si toutefois nos collègues médecins ne s’occupent pas bien d’eux. Parce que ce n’est pas seulement une question de nutrition dont souffre ces bébés. Il faut préciser que ces bébés ont été négligés et exposés. Ils ont vécu un stress toxique que même un adulte ne peut pas gérer. Ce stress a endommagé leur cerveau et si on ne leur prête pas une attention particulière, la plupart d’entre eux risquent de perdre la vie avant 05 ou 06 ans. J’interpelle ainsi mes collègues qui font un excellent travail à Gaspard Kamara et dans les autres hôpitaux à bien s’occuper de ces bébés. Ce n’est pas seulement en leur donnant à manger, mais aussi en jouant avec eux pour leur redonner plus d’amour et d’espoir parce qu’ils ont vécu une maltraitance excessive », déclare-t-il.

Avec Seneweb

 

Leave a reply