Innovation mission Dakar 2022 : le Sénégal et des pays germanophones partagent leurs expériences

0
706

Une délégation de trois pays germanophones (Allemagne, Autriche et Suisse) effectue  une visite  au Sénégal dans le cadre de «  Innovation Mission Dakar 2022 ».L’objectif de cette mission est de créer des synergies entre le Sénégal et ces trois pays.

Une délégation composée d’Allemands, d’Autrichiens et de  Suisses est en visite au Sénégal pour aller à la rencontre de l’écosystème numérique sénégalais, dans  le but de créer des synergies. Cette  mission a été accueillie hier, mardi 25 mars par la délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj). Elle fera ainsi connaissance avec la communauté sénégalaise de l’innovation ainsi qu’avec les représentants des ministères et autorités chargés de la promotion des technologies.

« Les pays germanophones  ont identifié  le Sénégal  comme un des pôles  d’innovation les plus importants en Afrique et ont pensé qu’il est possible de développer davantage le partenariat entre des entreprises de ces pays et les entreprises sénégalaises. Donc le but de la mission, c’est de se mettre ensemble et de voir ce qu’on peut faire ensemble pour développer l’activité et créer de la valeur ensemble », explique Samba Sène, directeur de Wiss Africa, une entreprise qui intervient dans le digital, l’innovation et la cyber sécurité. Selon lui, ce brassage  entre les entreprises de ces pays et les entreprises sénégalaises peut être fructueux pour le Sénégal.

« L’Allemagne, c’est la première puissance économique européenne. L’Autriche est un petit pays qui a développé beaucoup de savoir-faire industriel et particulièrement dans le domaine du digital. La Suisse est un des pays les plus innovants du monde. Donc je pense que cela sera bénéfique pour le pays », soutient-il.

Par ailleurs, Samba Sène relève que le Sénégal fait partie des destinations les  plus  importantes de l’innovation  technologique en Afrique.  Il rappelle qu’en 2021 en termes de levée de fonds,  le Sénégal est en 5éme position.

« Je pense qu’il y a de la matière pour maintenir  cette position, parce qu’il y a beaucoup d’entreprises de start-ups  intéressantes qui font des performances  dans différents domaines. Tout cela a été rendu possible par un certain nombre d’initiatives  prises au niveau étatique, notamment la stratégie Sénégal numérique », a-t-il laissé entendre.

Dr Christophe Mayer, cofondateur de l’entreprise Prosper Arica explique le  choix porté sur le Sénégal par le rôle important que joue notre pays dans l’innovation et la transformation digitale.

NDEYE AMINATA CISSE

Leave a reply