La plateforme ”Sursaut citoyen” prône un réaménagement du dispositif de contrôle de l’Etat

0
185

(APS) – Des acteurs de la plateforme ”Sursaut citoyen” œuvrant pour la mise place d’un Pacte national de bonne gouvernance démocratique ont préconisé, lundi à Dakar, un réaménagement du dispositif de contrôle des actions de l’Etat en vue d’améliorer la transparence dans l’exécution des politiques publiques.

”Pour la bonne gouvernance, il faut un réaménagement du dispositif de contrôle de l’Etat. Cela est très important parce que c’est une des conclusions majeures de la Commission nationale de la réforme des institutions (CNRI) qui reprend et renforce les Assises nationales en prévoyant un système de contrôle de la base au sommet”, a déclaré Mamadou Lamine Loum, ancien Premier ministre du Sénégal.

M. Loum intervenait à l’ouverture du ”quartier général” de la plateforme ”Sursaut citoyen” dont l’objectif est de mobiliser les citoyens après l’élection présidentielle pour la mise en œuvre du pacte dans les premiers 200 jours.

”Cette réforme permettra de mieux contrôler les services de l’Etat avec des règles qui permettront de faire des contrôles approfondis”, a indiqué l’ancien PM, estimant que cette mesure structurante pouvait éviter au Sénégal certaines difficultés rencontrées durant ces dernières années.

Le Pacte vise aussi à lutter contre les violations des droits et libertés démocratiques, contribuer à l’amélioration de la qualité du débat public et politique par l’éthique, la pensée critique et l’argumentation rationnelle et fondée sur des faits probants.

Selon la plateforme ”Sursaut citoyen”, le Pacte est une initiative qui cherche à rassembler les citoyennes et les citoyens sénégalais, de toutes générations et de toutes professions et sensibilités, vivant à l’intérieur du pays comme dans la diaspora et attachés à la sauvegarde et à l’approfondissement de la démocratie et du progrès social.

”La diversité recherchée y est considérée non pas comme un problème mais en tant que ressource et opportunité pour enrichir et renforcer la réflexion et l’action. Ce qui exige le règne d’un esprit d’ouverture et de tolérance de la part de chacun ainsi que le respect de ce qui rassemble tous et toutes dans une même plateforme”, renseigne le document de la plateforme ”Sursaut citoyen”.

Leave a reply