La visite en France du Premier ministre Amadou Ba fait grincer des dents au Sénégal

0
450

À moins de trois mois de l’élection de février 2024 à laquelle il est candidat, le Premier ministre sénégalais Amadou Ba est venu en France où il a rencontré des militants de la diaspora, samedi 9 décembre, mais aussi son homologue française, Élisabeth Borne. (source: rfi.fr)

« Je déplore cette confusion de genre diplomatiquement inopportune. Nos partenaires […] se doivent de pratiquer une totale équidistance entre tous les candidats » à la prochaine élection présidentielle, a déclaré Aminata Touré, ancienne Première ministre désormais dans les rangs de l’opposition et elle-même dans la course à la magistrature suprême.

Amadou Ba se défend

Un autre candidat de l’opposition, Cheikh Tidiane Dieye a rappelé sur sa page Facebook que « chacun de actes [d’Amadou Ba] est purement politique » alors que le Premier ministre vient de terminer une tournée économique aux allures de précampagne à travers le territoire sénégalais.

Le chef du gouvernement s’est rendu en France pour faire le point sur la mise en œuvre des décisions prises lors du séminaire intergouvernemental qui s’était tenu à Paris en décembre 2022. « Le contexte électoral ne doit pas être un obstacle à la continuité de l’État s’est-il justifié dans une interview à la télévision publique, la RTS. Il est vital et impératif que le gouvernement puisse assurer la continuité de l’État. »

Leave a reply